Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 01:06
" En matière de sentiment, le manque de logique est la meilleure preuve de sincérité."
Léon Tolstoï


Le sentiment porté par la raison est comme un cheval attelé à une calèche...
Maintenu par des rênes qui le guident, qui l'empêchent d'aller là où il le désire... et parfois même entravé aussi par des oeillères...

Le sentiment ne peut pas fonctionner sur le mode raisonné et logique.
La réflexion existe, bien sûr, toujours en toile de fond, mais si on lui laisse le pouvoir de contrôler, alors le sentiment perd son essence, et devient carricature d'émotion...

Le sentiment est spontanéité du ressenti sans chercher de traduction explicative.
Il est immédiateté et reconnaissance subjective de l'instant... Si on le sort de cette instantanéité, il s'étiole en théorie fumeuse qui lui ôte toute sa vérité...


Le sentiment qu'on laisse vivre, nous fait emprunter des chemins parfois un peu cahoteux...
Difficile à suivre quand il se perd lui-même dans ses élucubrations, ses ancées soudaines pour ensuite rebrousser chemin, puis revenir... par la force de son ancrage...
Lui permettre de s'égarer, de s'évader, de se perdre et de se retrouver, le laisser guider nos envies, désirs et besoins...
Se livrer au sentiment, sans lui faire la guerre, sans le brider ni le retenir quand on le sent s'enfuir... C'est naturellement accepter l'illogisme de ses variations superficielles, c'est mettre à l'épreuve peut-être aussi ses fondements réels...

Etre détenteur d'une logique à toute épreuve en matière de sentiment, c'est ne pas lui laisser beaucoup d'espace pour se confronter à ses complexités, ses attentes et ses doutes.
On ne peut pas raisonner ce que l'on ressent... et peser en toute sérénité les "pour" et les "contre" de son bien fondé... sinon c'est confondre négoce et émotion...
On ne marchande pas avec le sentiment, on ne négocie pas... On éprouve...

Si l'on pouvait appliquer la logique au sentiment, cela voudrait dire que l'on peut donc le prévoir dans ses évolutions et son avenir, c'est une planification émotionnelle qui réduit nos désirs à des calculs de possibilités au carrefour de notre coeur...
La sincérité n'a alors plus tellement de place pour se développer, puisqu'elle doit s'astreindre à respecter le calendrier prévisionnel ainsi dressé...

La sincérité est, elle aussi, issue de la spontanéité, de la nature vraie qui peut se dévoiler sans crainte. La sincérité habille le sentiment d'atours bien plus beaux que tous les arguments raisonnables du monde... Elle est l'essentiel de l'intensité...

Le manque de logique se gère difficilement... Il induit des erreurs d'interprétation et des égarements pas toujours très agréables. Mais il est preuve que le coeur tient tête à la raison, que le ressenti est prioritaire et que la raison ne peut pas lutter avec son pragmatisme habituel...
Laissons nous donc emporter dans nos manques de logique... Tant pis pour la stabilité prônée par la raison, les vents de folie font dériver nos tapis volants sur des courants bien plus envoûtants...

Il vaut mieux accrocher nos sentiments au bout du coeur, plutôt qu'au bout de nos raisonnements... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...