Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 13:03

" On ne voit pas pour quel motif une personne saine d'esprit devrait spontanément choisir de se sacrifier au lieu de jouir le plus possible de la vie, et cela non seulement à des moments privilégiés de son existence, mais quotidiennement, plusieurs heures par jour, pendant de longues années, sans répit."

" Du côté des petites filles", essai de Elena Gianini Belotti

« Ecrit par une enseignante, étayé par des enquêtes, c'est un livre important ; il montre, pour la première fois, de façon claire et irréfutable les racines de l'inégalité entre hommes et femmes. Dès sa naissance, la petite fille est traitée différemment du petit garçon, dès la maternelle, elle est enfermée dans un rôle écrit à l'avance. Best-seller en Italie, ce livre est à mettre entre toutes les mains, surtout celles des parents et des enseignants. »
TÉLÉRAMA


Ce livre est très bien écrit, et n'expose aucune théorie ou partis pris féministe... il n'est qu'énoncé de faits observés et toujours observables, qui visent à conditionner les enfants aux rôles qu'on leur assignera . Naturellement, dans l'histoire, ce sont les petites filles qui en sont plus vitctimes, car c'est leur avenir que l'on conditionne, et leurs personnalités que l'on contraint, de façon à pouvoir "servir" au repos et à la paix de tous...

Le processus de conditionnement est sournois, manipulateur et pervers. Sa seule finalité est d'obtenir des femmes qu'elles aient bien intégré leur condition d'infériorité. Toute l'éducation est mise en place pour en faire des épouses parfaites, qui prendront soin de la famille, sans relâche et sans état d'âme pour elles-mêmes. Bien sûr, certaines acceptent difficilement cette condition... Comment se réjouir d'être éduquée en vue de devenir une "moitié" de quelqu'un... Moi je croyais que grandir, c'était tout en entier... pas juste pour devenir une moitié, une demi-part...

Il est difficile de remettre en cause ce système inégalitaire car il profite à toute une moitié de la population... les hommes ! Je ne suis pas féministe, je ne crois pas en la supériorité de l'homme ou de la femme, je tends plus vers la version humaniste, où chacun est une personne et est digne de ce statut. Mais qu'en est-il du statut de l'homme quand on s'intéresse un peu aux brulants dossiers des violences faites aux femmes quotidiennement, au seul nom de leur appartenance au sexe dit "faible" ?

Nous n'avons pas de façon innée, des chromosomes "corvée de chiottes", qui font que nous trouvons plaisir à assumer toutes les tâches ménagères, et notre prétendu instinct maternel, qui peut-être existe, est surtout le résultat d'un conditionnement, selon lequel, une femme est faite pour avoir des enfants, les chérir et les torcher...

Nous avons une résistance physique exceptionnelle pour faire face dans la même journée à deux emplois du temps, celui du bureau et celui de la maison. Toujours à disposition pour prêter main forte, et continuer les corvées même quand tous les autres ont baissé les bras, las, heureux de pouvoir savourer un moment de joie et de détente...

Mais comment on peut accepter cela ? ...
Je ne veux pas généraliser, tous les hommes ne sont pas que des bêtes sauvages à connexions neuronales réduites, qui cherchent à exploiter délibérément la faiblesse physique des femmes... mais quand même... Je vis ici, en France, et j'ai le "privilège" d'être reconnue en tant qu'être humain... Quelle chance !...Tellement d'autres ne l'ont même pas... Voilées par des hommes, on les tient pourtant pour seules responsables du désir qu'elles pourraient susciter, alors qu'il n'est que l'expression bestiale et dénué de jugement, d'hommes décérébrés, qui prennent leur force physique, comme justification de leur domination sur les femmes...

Mais même ici, en France, les femmes sont exposées quotidiennement à cette discrimination fondée sur le sexe auquel on appartient.
Il est à noter que le mot "sexisme", employé pour décrire ces pratiques discriminatoires à l'encontre des femmes, diffère de celui de racisme, qui ne se réfère qu'à la race. Toutefois, c'est exactement le même phénomène : c'est du racisme envers ceux qui e sont pas du même sexe, quoique... non, juste du racisme envers les femmes, car les manifestations de sexisme à l'égard des hommes, ne sont guère rapportées...

Quand il se produit un acte de racisme, on crie à l'ignominie, au scandale, parce qu'on est tous des êtres humains.... Quand violence sexiste est faite aux femmes, on se dit "les pauvres...", mais c'est comme ça. Il est communément admis et soutenu... Une femme, c'est même moins important qu'un noir... Alors une femme noire, vous imaginez ????...

Partout, on ressent cette oppression due au sexe auquel on appartient. Nous sommes libres de nos mouvements, ici en tous cas, mais pourtant tous les lieux ne nous sont pas accueillants de la même façon que pour un homme. Il y a des lieux où l'on n'ose pas s'aventurer seules.... Nous ne pouvons pas toujours nous habiller librement puisqu'il faut prendre en compte l'effet que l'on pourrait produire, et que bien sûr, on ne manquerait pas de nous reprocher... Il n'y a guère que le fait d'être accompagné par un homme, qui puisse nous donner une sorte de laisser-passer et de sécurité quant à notre intégrité physique...
Pour ne pas se sentir proie, on se réduit derrière le statut d'animal de compagnie...



Un animal de compagnie, corvéable à souhait, utile et soumis, dont on peut éventuellement tirer du plaisir, et que l'on tient en laisse grâce à tout un système bien établi... mais quel mâle fou voudrait donner des grands coups de pied dans cet édifice branquignolant, qui lui sied à ravir ???...

Non vraiment... du côté des petites filles,
Barbie, le stéréotype ringard de "sois belle et tais-toi !" me donne des hauts le coeur ...
Savez-vous que pratiquement 100% des femmes possèdent un cerveau ?...



Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...