Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 22:08

"Si un jour, tu te sens inutile et déprimé, souviens-toi : un jour tu as été le spermatozoïde le plus rapide du groupe !"
(citation glanée sur le net...)




Nous sommes donc tous des gagnants, puisque nous avons réussi le test de sélection, un sur plusieurs milliers... De quoi se choper la grosse tête... même si c'est par la vitesse de propulsion de tout son corps que le petit spermatozoïde a gagné le combat...
La lutte pour la vie commence avant la vie...

Mais... où commence la vie ? Est-ce que ce spermatozoïde, c'est déjà nous ?


Il lui faut quand même trouver un foyer accueillant pour s'y épanouir et grandir...
A lui seul, qu'est-il donc ? ... Surtout si, condamné à cet enfermement, il ne quitte jamais ses bourses natales ...

Mais laissons ces considérations biologiques là où elles se trouvent, et restons tournés vers la philosophie. C'est vrai qu'on a tous des petits coups de blues... L'utilité, l'inutilité de la vie sont des interrogations bien trop vastes pour nos petits cerveaux. On y apporte chacun les réponses que l'on peut, que l'on veut... Certains jours elles nous satisfont, d'autres pas...
Et la vie suit son cours. On a de temps en temps, besoin de se raccrocher à quelque chose. Alors pourquoi pas à cette constatation ?

Peu importe sa véracité, si elle nous réconforte. nous met l'esprit dans une bien meilleure disposition pour L'humour contenu dans ces quelques motsvoir les choses autrement, et se sentir fort et grand.
Parce que, finalement, au regard du monde, et des milliards d'êtres humains qui l'habitent, nous ne sommes pas plus importants, individuellement, qu'un spermatozoïde perdu parmi ses copains...

Et cette analogie, cette vision de notre première victoire, peut sans doute, nous donner la force de continuer à livrer d'autres batailles, parce que l'on sait dès lors que la victoire est possible.

Si on a réussi à gagner une fois, on sait que c'est possible... Et si c'est possible, alors on peut le refaire si on y emploie l'énergie nécessaire, non ?

Comme dirait le bon docteur Schüller : "Tout est possible"...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...