Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 01:44

" Toute vie peut être supportée quand on ne se perd pas soi-même, on peut tout perdre pourvu que l'on reste ce que l'on est."
Goethe


La connaissance de soi est un paysage infini, que nous n'avons jamais fini de découvrir. Si les éléments les plus imposants se détachent sur l'arrière fond, nous découvrons une multitude de détails à chaque fois que nous adoptons un nouveau regard...
Les couleurs du paysage varient enfonction de la lumière à laquelle elles sont exposées, nous sommes de même, pas toujours égaux dans les images que nous renvoyons de nous... Les contrastes ne semblent pas être toujours identiques, et les intempéries peuvent, pour un temps, laisser trace visible sur nos impressions...

Toutefois, il est important d'être vigilant à ce que ces transformations passagères n'altèrent pas notre paysage en profondeur, qu'il parvienne à rester ce qu'il est en dépit de toutes les tempêtes et canicules... Il est important de ne pas se perdre de vue...

Rester ce que l'on est, peut sembler en contradcition avec l'idée selon laquelle tout en ce monde est soumis au changement. La vie nous change, c'est indéniable...
Les changements ne sont pas forcément des changements de fond, ce peut être juste des ajouts, des évolutions, des branches nouvelles qui se dessinent sur l'arbre de nos existences...
Nous apprenons.
Et au cours de nos apprentissages, nous sommes amenés à réagir de façon différente, à intégrer d'autres façons de raisonner, à découvrir des champs jusque là inexplorés.
Ces enseignements sont sources de richesse si l'on sait les superposer à ceux que l'on possède déjà, si l'on sait en éprouver la justesse, ou au contraire l'inutilité...

Il n'y a rien de pire que de se trahir soi-même...
On peut accepter, même avec difficulté la trahison qui vient d'autrui, cela nous conduit parfois à prendre de fâcheuses décisions, cela amène des ruptures douloureuses, des solitudes qui font mal aussi...
Mais on ne peut pas appliquer ce genre de raisonnement à soi-même, car nous ne pouvons jamais nous séparer de notre propre conscience.
Où que l'on aille, quoi que l'on fasse, elle est là pour nous toiser, impossible de la semer, impossible d'éviter son jugement. Aussi est-il préférable de se jurer fidélité à soi-même et de ne pas se laisser corrompre dans les valeurs qui nous sont chères...

Lorsque par moment, la vie devient insupportable, et que l'on plonge au fond de soi, pour essayer de trouver réponses à ces douleurs sourdes qui nous taraudent le goût de vivre, on se rend compte souvent, que l'on s'est éloigné de nos aspirations les plus intimes, de nos besoins et de nos rêves secrets...
Etre fier de soi, être fier d'être soi-même est la condition nécessaire pour pouvoir tout supporter... Savoir que devant toute l'adversité du monde, on conserve le respect et l'estime de soi, est un atout sans pareil, pour résister à tous les coups du sort...
A l'inverse, savoir que l'on a par faiblesse, par peur ou par lassitude, accepter de pactiser avec des valeurs qui nous dérangent, qui nous dégoûtent, ne peut que nous donner un sentiment d'inutilité...

Nul besoin d'être parfait pour s'accepter tel que l'on est, la question ne se pose pas en terme de perfection, ni même en termes de qualités et de défauts.
Il s'agit juste de savoir quelle est la ligne de conduite que l'on s'est fixé, quelles sont les choses les plus importantes à nos yeux, celles auxquelles on a besoin de se raccrocher pour s'inscrire dans un courant de valeurs que l'on identifie comme positives, et en accord avec le chemin que l'on se choisit...

Ce que l'on est, est notre seule richesse... Ne la bradons pas contre des identités de toc ou d'emprunt !... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...