Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 23:35

" Lorsque la vie ne trouve pas d'artiste pour chanter son coeur, elle fait naître un philosophe pour parler raison."
Khalil Gibran


Les philosophes ne parlent pas toujours raison... Le monde, fort heureusement n'est pas dans sa totalité sous l'emprise de la pensée cartésienne et rationnelle.
Plus on va vers l'est, et moins la pensée est complice de raison...

Plus on va vers le jour qui se lève, moins on s'accroche à des concepts pragmatiques qui nous scotchent les pieds dans une pensée explicative et justificative...
Les philosophes orientalistes allient souvent philosophie conceptuelle et philosophie de vie, alors que nous autres occidentaux ne voyons en la philosophie, qu'une espèce d'arène où s'affrontent des courants intellectuels qui veulent tout expliquer du fonctionnement du monde, selon des modes logiques et "entendables"...

Ce que veut dire Khalil Gibran dans cette phrase, c'est que lorsqu'on est aux prises avec des situations qui nous désenchantent, nous cherchons refuge dans la raison pour expliquer ce que l'on n'arrive pas à comprendre...

Plutôt que de s'abandonner à l'émotion, nous cherchons par des moyens intellectuels justifications et rationnalisations, de manière à pouvoir survivre à nos blessures émotionnelles...
Il a pour une part raison, nous sommes toujours en demande de compréhension, car on ne peut réellement accepter que ce que l'on comprend...
C'est l'incompréhensibilité des choses qui nous les rend impossibles à assimiler
... et c'est ainsi que l'on devient philosophe... en cherchant à résoudre des interrogations qui résonnent comme des questions existentielles...


Etre philosophe, c'est relativiser nos représentations des choses, et être prêt à les soumettre à toutes les démonstrations de réfutabilité, auxquelles nous pourrions avoir accès...
L'irréfutabilité d'une théorie n'en fait pas une théorie parfaite, mais elle tend à éprouver ses limites, puisqu'on ne peut pas lui opposer de thèse contraire...

Etre philosophe, c'est peut-être juste savoir se dire que l'on n'est que des êtres humains, imparfaits et incultes en de nombreux domaines, que nous n'avons qu'un temps déterminé pour observer le monde qui est le nôtre, et s'en faire une idée plus précise d'après les observations que nous pourrons en retirer, à titre personnel...
L'universalité de l'enseignement philosophique n'est pas un but, la philosophie se contente d'ouvrir des sas de communication entre des concepts abordés sous des angles différents...

Etre philosophe, et vouloir transmettre son enseignement, n'est pas nécessaire : ce n'est pas son propre enseignement qu'il faut enseigner,mais la façon de l'acquérir, chacun avec ses propres questionnements et réponses qui s'y présentent...
Etre philosophe est à la portée de tous, il n'est besoin ni de connaissance ni de bonne naissance, il n'est besoin que d'une pensée libre, qui accepte de soupeser des points de vue divers sans y apposer de jugement "à priori"...
Etre philosophe, ce peut être juste laisser ses pensées errer en liberté, les nourrir et les recueillir chaque fois qu'elles semblent le mériter... les cultiver sans relâche, non comme des tortures sans fin, mais comme des petits trésors qui feront un jour de merveilleuses fleurs... que peut-être même on cueillera, et qu'on exposera au grand jour comme un bouquet de préceptes qui donnent à l'âme ses lettres de noblesse...

Le philosophe est aussi artiste de la vie, que l'artiste est philosophe en son coeur... ...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...