Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 05:11

" Ceux qui prétendent détenir la vérité sont ceux qui ont abandonné la poursuite du chemin vers elle. La vérité ne s epossède pas, elle se cherche."
Albert Jacquard


La vérité, pour autant qu'on puisse employer ce terme, n'a de réalité que dans l'instant où on se la représente, c'est un état d'harmonie plus qu'un état de fait. On ne peut l'atteindre de façon universelle et permanente.
On rencontre sans arrêt des personnes qui pensent pouvoir apporter leur éclairage comme étant le seul possible parce qu'ils le pensent "vrai" et sans remise en cause possible, parce que leur point de vue semble devoir avoir la primauté sur tous les autres... sorte de donneurs de leçons qui s'appliqueraient aux autres, sans qu'ils ne se l'appliquent véritablement pour eux-même...
Personne ne peut détenir LA vérité, parce que chacun a la sienne propre, à trouver seul, et à réajuster en fonction des évènements de la réalité et de l'instant...

Dire que chacun possède sa propre vérité, c'est accepter qu'il puisse y avoir des vérités qui s'opposent, sans qu'elles soient contradictoires. Chacune dans leur contexte détient une part de réalité prise en compte, un point d'observation qui permet de tirer certaines conclusions, et de s'aligner sur elles pour interpréter le monde qui nous entoure...
Le chemin vers la vérité est le chemin de toute une vie... Il y a des vérités éphémères qui reflètent l'époque à laquelle on appartient, le moment sur lequel on est arrêté... mais tout chemin s'inscrit dans le mouvement, il ne se fige pas entre deux virages, entre deux sommets ou au fond d'un abîme. Il peut comporter des haltes, des étapes, des ruptures de continuité passagères, mais il se poursuit en direction du but, tant qu'il n'est pas atteint...
La vérité ne s'atteint peut-être pas, mais la conscience de sa recherche et de son état d'impermanence est déjà un grand pas vers elle...

Il y a toujours des personnes qui pensent qu'elles sont plus en avance sur le chemin... peut-être simplement qu'elles évaluent mal les distances, ou bien qu'elles ont les yeux si habitués à leur propre ombre qu'elles ont peine à distinguer les étoiles du soleil...
La vérité c'est un peu comme le soleil qui luit... Elle accompagne le voyageur qui veut se donner les meilleures conditions pour profiter du paysage sur le chemin, et éblouit celui qui veut la fixer de ses yeux...
Ceux qui prétendent l'avoir trouvé, et qui ont peut-être trouvé quelque chose d'ailleurs, se contentent des premières lueurs de l'aube, et colportent leur vision du soleil d'après leur pâle éclat... Ils répandent ainsi une vérité parcellaire qui ne correspond qu'à la petitesse de leur quête...

La recherche de la vérité est quête personnelle et intime : elle ne se partage pas pour celui qui en accepte la réelle mesure. On ne peut guider personne dans sa recherche, le chemin vers la vérité est inscrit en chacun de nous... on peut la vivre comme une sorte de grand jeu de piste à l'échelle de la vie, où chacun a son trésor à dénicher...
La vérité n'est pas matérielle, elle ne s'achète pas, ne s'échange pas, ne se vend pas... Elle ne se possède pas non plus comme on possède son intégrité, son intelligence ou son amour... Elle se pressent parfois, elle apparait fugace comme comme une étoile filante qui indique au bout de sa course en quelle direction poursuivre la route...
Que ceux qui la détiennent la gardent bien au chaud pour se bâtir leur monde... moi, je préfère continuer mon chemin, et établir mon campement provisoire un peu plus loin dans la forêt de mes questionnements et de mes doutes...

Sans rejeter en bloc les vérités illusoires de ceux qui croient avoir terminé leur quête, il faut pouvoir se libérer de l'influence réductrice de ces visions figées et sclérosantes qui n'appartiennent qu'à ceux qui ont besoin de certitudes même si elles sont tronquées...
Le doute est constructif quand il permet la remise en question, quand il permet de s'extraire d'un état de contentement partiel pour aller plus loin, pour établir des liens entre des éléments hétéroclites, qui pourtant forment un tout cohérent quand on trouve la carte de lecture qui en libère les codes d'accès...

La vérité est un chemin... non un but... pourquoi se limiter aux empreintes déjà laissées ?... ...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...