Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 16:36

" Un chef d'oeuvre de la littérature n'est jamais qu'un dictionnaire en désordre."
Jean Cocteau



Un chef d'oeuvre de la littérature est avant tout création innovante, et ne saurait être comparé à un dictionnaire en désordre.
C'est un peu plus que cela tout de même... Un dictionnaire n'a pas pour fonction première d'être lu... il ne sert que de référence. Un chef d'oeuvre de la littérature peut également servir de référence, mais il est préférable de le lire en entier auparavant...


Il n'y a pas de définition d'un chef d'oeuvre de la littérature. Chaque époque, chaque style... comportent des chefs d'oeuvre, mais les critères d'appréciation sont très variables. Certains classiques de la littérature française, bien qu'on leur reconnaisse leurs lettres de noblesse, sont tout à fait ennuyeux à lire... D'autres moins illustres méritent qu'on s'y arrête... Et chaque lecteur réagit différemment aux mots qu'il lit. L'histoire est certes, élément important, mais pas décisif... La magie des mots opère parfois au-delà du sens premier des mots...

Que l'on prenne n'importe quel domaine artistique, plus que la matière travaillée, c'est la créativité déployée à travailler cette matière qui en fait l'unicité et la beauté.
La littérature est un domaine très vaste, nombreux sont les appelés de la plume, et pourtant peu d'élus au rang des best-sellers... Il ne suffit donc pas de mélanger les mots du dictionnaire pour faire un chef d'oeuvre... il faut savoir mêler habilement l'histoire et la façon de la raconter... créer une atmosphère... connaître ses personnages sur le bout de son crayon... et que les mots coulent naturellement, l'un appelant le suivant tout naturellement...

On dit que le livre se porte mal actuellement... Internet et ses e-books ont changé la donne sur ce marché aussi. Néanmoins, pour les amateurs de littérature, je pense que rien ne remplacera jamais le livre... celui que l'on feuillette... que l'on peut emporter partout... qui jaunit avec le temps... qu'on a parfois annoté... et qu'on redécouvre à travers ces anciens filtres...
Les livres ne peuvent pas disparaitre, ils gardent trace de la mémoire du temps... ils sont notre histoire enpaginée dans de petits volumes témoins... ils sont gardiens des moeurs des différentes époques qu'ils ont traversées...
Internet ne peut évincer le papier... La lecture sur écran est fatiguante pour les yeux, et le plaisir de tourner la page, réduit à un clic de chargement... Plus de pages qui se froissent ni ne se cornent... Impossible !...

La littérature est un mot parfois mal approprié pour désigner des volumes remplis de mots, et qui n'ont de littéraire que les matières de base employées... Les mots sont matière, l'auteur les modèle, les enfile, les soupèse, les juxtapose, les confronte... avec bonheur, et parfois... sans...
La littérature de quais de gare par exemple, n'a pas pour but de se hisser au rang des chefs d'oeuvre, elle vit de la fidélité d'un public, qui ne saurait oser viser ces pièces maîtresses que représentent les chefs d'oeuvre... réservés aux initiés...
La littérature souffre d'une image d'élitisme... au même titre que la musique classique... Pourtant, il suffit de savoir lire pour aborder n'importe quel ouvrage, tout comme il suffit d'ouvrir ses oreilles et de se laisser pénétrer par les notes pour ce qui est de la musique classique...

Peut-on dire qu'un dictionnaire est un chef d'oeuvre de la littérature ?... ...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...