Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 16:15

" Jamais je ne remercierai assez Dieu de ne pas avoir exaucé toutes mes prières."

Jean Ingelow

Que nous soyons croyants ou non n'est pas une question essentielle. On peut ne pas croire en Dieu et être tout de même habité par une foi, la seule différence est qu'elle n'a pas besoin de la médiation de Dieu pour se faire sentir.
Dieu assure ainsi en quelque sorte une fonction de prestataire de service, sorte d'externalisation des tâches que l'on juge impossibles, et que l'on confie à un professionnel de l'affaire... et du miracle...
Mais je ne débattrai pas ici de question d'ordre métaphysique, auxquelles on ne peut pas apporter de réponses certaines, définitives et objectives...

Nous avons tous en nous, un sens du divin, quel que soit l'aspect qu'il prenne...
Il est le sens qui nous dépasse mais que l'on pressent...
Il est conscience que nous ne savons pas tout, mais que nous sommes éléments d'un tout indéfinissable...
Il est notre unicité comme témoignage que nous formons un immense puzzle, où chacun a une place, unique et non interchangeable...

Nous nous plaçons tous, à des moments, sous une sorte de "puissance qui nous dépasserait", et invoquons une aide inconnue, impalpable, difficile même à concevoir... cela s'appelle "prier", ou "visualiser"... ou même "ressentir"...
Cela s'appelle avoir besoin d'un soutien, demander à se décharger un peu de son poids sur une main bienfaitrice et bienveillante, qui nous témoignerait bien de la sympathie... en aidant à la réalisation de deux ou trois petites choses... qui nous feraient bien plaisir... si ça pouvait arriver comme ça... parce que.. on en a marre, quoi !...

Bref ! On demande ce qui nous est, le pense-t-on tout au moins, nécessaire ou utile... ou juste convoité...

Nous n'avons pas toujours le même jugement sur les situations au moment où nous les vivons, "à chaud", et si on les revisionne plus tard... Ainsi des souhaits que l'on désire très fort voir se réaliser, peuvent par la suite, en connaissant l'histoire qui avance, s'avérer être des bienfaits dans leur non réalisation. Ils auraient donné une direction différente à notre vie, et nous auraient privé de notra actuel présent...
On se sent donc heureux et soulagés que Dieu ait pu être occupé au moment où l'on a formulé notre requête, ou bien qu'il n'ait pas eu envie d'y donner une suite favorable, malgré toute l'attention que notre prière avait requise et qu'il nous avait renvoyé remerciement poli et absent en réponse...
Peut-être que Dieu est passé aux 35 heures lui aussi, et que du coup, il est moins disponible au guichet des prières urgentes... Faut peut-être prendre RDV ou lui envoyer un mail... Est-ce que ça existe Dieu.com ? (si je trouve, je mettrai un lien... ).

Malgré tout, il faut dire les choses comme elles sont : c'est impossible d'exaucer TOUTES les prières de TOUS les gens à TOUS moments !...
Et ce n'est pas une question d'ubiquité, de bilocation, etc... mais seulement de logique... puisqu'il serait alors contraint d'exaucer une prière et son contraire... parce qu'on ne désire pas tous les mêmes choses, et parfois même nos prières s'opposent...
Comment il fait alors Dieu ? Il exauce tout sans rien contrôler, en toute irresponsabilité ? Le bien, le mal, l'utile, le superflu, le perso, le collectif...
En plus, il aime tout le monde (puisque Dieu est amour...), ça ne doit pas lui faciliter la tâche... Avec la baisse actuelle du pouvoir d'achat, il doit être submergé de demandes pour le loto ou le tiercé...
Faut faire une sélection, sinon c'est IMPOSSIBLE de s'en sortir...

A notre échelle, il faut être capable tout à la fois de prier avec confiance et conviction, tout en étant conscient qu enotre prière ne pourra se réaliser qu'avec notre aide active, et non en gardant les mains jointes...
Il faut accepter que les souhaits non réalisés donnent aussi leur importance à des tonalités positives, que les éléments s'enchainent en réaction... qu'un souhait peut en réalité être un mauvais choix de réalité...
Il faut ressentir que l'illogisme des choses que l'on éprouve parfois, est dû au fait que nous n'avons pas toujours au bon moment tous les éléments pour faire une analyse objective des enjeux... et donc de pouvoir comprendre... les tenants et les aboutissants des situations...

Comme Jean Ingelow, je remercie Dieu, ou qui que ce soit, de ne pas avoir exaucé toutes mes prières...
Enfin bon.. sauf peut-être pour quelques-unes, où il aurait pu faire un petit geste... Histoire de garder le lien, quoi... ...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...