Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 21:13

" On passe à côté de beaucoup de choses faute d'avoir demandé."

proverbe anglais


Ne pas savoir demander ce dont nous avons besoin ou envie, est la cause de nombreuses frustrations. Nous ne sommes pas des livres ouverts, en lesquels nos pensées apparaitraient de façon transparente... fort heureusement d'ailleurs. Imaginez un peu que tout de nous, soit lisible en permanence... Le sort du monde en serait peut-être même changé, pas forcément en bien...
Plus de jardins secrets, plus de compromis, plus de mensonges qui rassurent en arrondissant certains angles trop saillants... Et au bout du compte, même pas la vérité, parce que nous nous mentons parfois en toute bonne foi...

Nous vivons tous des frustrations qui découlent de ces choses que l'on n'ose pas demander, par crainte des réponses ou par manque de courage dans nos convictions, par timidité ou par arrogance, par culpabilité ou par une empathie trop marquée qui nous empêche d'exiger pour nous-même ce que nous pensons que l'autre ne peut pas recevoir...

Pourtant, demander est un acte ordinaire. Il n'engage pas forcément l'autre à accéder à notre demande. Demander permet d'exprimer ce que l'on souhaite,pour que la formulation ainsi oralisée, puisse être prise en compte pour ce qu'elle est : expression d'un besoin ou d'un désir et non exigence à satisfaire. L'important n'est pas toujours la réponse...
Nous avons tous des demandes dont nous savons bien qu'elles ne sont pas réalisables, cela ne nous empêche pas d'en nourrir le rêve... en d'autres temps, d'autres lieux... même avec des immenses peut-être en toile de fond, on a le droit de rêver...


C'est la décision de demander la plus difficile à prendre, pas la demande elle-même qui est difficile. Nous avons une conscience de nous-même qui définit et délimite nos capacités d'action, et nous confine dans le rôle que nous pensons le mieux nous convenir...
Toutefois, si nous nous bornions toujours à ne faire que ce que l'on a déjà fait, nos possibilités d'évoluer seraient vite anéanties. C'est en entreprenant sans cesse de nouvelles choses, en se lançant de nouveaux défis, en nous dépassant, en agissant différemment, que nous nous donnons la possibilité de continuer à "grandir", à évoluer...

Et puis... nos demandes, même celles que nous auto-jugeons comme étant irrecevables, irréalisables ou infondées, trouvent parfois un écho positif inespéré avec une facilité déconcertante... On se dit alors qu'on a perdu un temps fou, et que l'on aurait dû bien avant franchir le pas de la demande...
Demander, c'est s'exposer à la frustration du refus, mais ne pas demander entraine tout à la fois le même sentiment de frustration, le doute en plus...
C'est à nous de choisir si nous préférons nous confronter à l'éventualité du refus, ou au doute que l'on projette sans qu'il soit reflet d'aucune réalité prouvée... et de porter en plus la culpabilité de ne pas avoir le courage d'affirmer ses envies...
Se confronter à la réalité aussi dure soit-elle semble être un bien meilleure choix, puisqu'elle libère en cas de refus, la place pour de nouveaux projets, de nouveaux rêves...
Et surtout, la réalité remplace le doute ou le regret par des éléments bien plus vivants, agréables ou désagréables...

Savoir demander est gage de satisfaction... immédiate ou différée...
Rester dans le non-dit, n'apporte que doute, insatisfaction et frustration... ...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...