Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 00:12

" Le temps se rétrécit ou semble s'accélérer à mesure qu'approche la date du but à atteindre."
Eric Tabarly



Suivant la nature du but que l'on a à atteindre, suivant si on le redoute, ou si l'attend avec impatience, le temps change de dimension...

Il semble nous échapper, et l'on court derrière à en perdre haleine, essayant de le retenir jusque dans ses moindres secondes, quand l'instant qui nous fait trembler s'annonce au loin... déjà si près pourtant...
Il piétine, et ses hésitations nous assassinent quand nous trépignonsd'impatience, cherchant par on ne sait quel moyen à venir à sa rencontre dans des délais plus courts que la raison nous montre implacablement...

Qu'il est long le temps passé à attendre que le temps passe !...
Qu'il est bref aussi ce temps qui s'enfuit en avant, sans qu'on aie le temps de le sentir s'écouler !...

Parfois un sentiment plus ambivalent se fait entendre : l'impatience du moment redouté pour que s'achève notre attente, ou l'espérance d'un ralenti pour au contraire l'apprécier...
L'attente peut être aussi douloureuse que délicieuse, tout dépend de l'enjeu posé à la clef du temps...
Il y a des jours d'une longueur infinie, qui cohabitent avec des journées sans repos ni répit, qui voient le soir arriver, sans avoir eu le temps de se savourer...
Le temps est chose compliquée à évaluer, à estimer et à apprécier... de temps en temps...

L'important peut-être... c'est de ne pas y prêter trop d'attention, puisque... qu'on le désire ou qu'on le refuse, le temps passe, passera ou a passé...
Le temps ne s'arrête pas sur nos tourments ni sur nos joies, impassible il continue sa ronde, sa danse du cadran, qui nous laisse le goût d'hier si présent à demain, et celui du futur en pointillé sur nos minutes qui se décomptent...

Et cette idée de but à atteindre est bien dérisoire elle aussi... parce qu'à chaque but atteint, il n'y a cependant aucune fin... d'autres se profilent, se dessinent ou s'imaginent... et la course reprend ses droits, comme s'il ne pouvait jamais y avoir de fin à ce challenge temporel, qui régit nos existences...
Le but...
On ne vit pas comme sur un terrain de football... L'action engagée en vue de marquer son but n'est pas une fin en soi, pour la sauvegarde de notre pérennité.
Nous ne sommes pas des attaquants en mal de victoire, nous ne sommes que des joueurs obligés de parties de destinées, dans lesquelles nous sommes engagés, sans l'avoir forcément voulu...
La vie n'est pas un match de foot... Et les occasions ratées de marquer le but, ne se représentent pas toujours... Les actions réussies ne sont pas toujours une récompense non plus saluées par un public en délire...

La date du but à atteindre... c'est encore l'hypothèse la plus facile à vivre...
Parfois le but que l'on souhaite attendre ne sait pas se faire annoncer de manière aussi précise, on sait ou on espère juste que le but sera atteint dans un temps proche... mais pas définitivemant arrêté sur une date, une heure et un moment précis...

Reste une certitude, le temps finit toujours par nous amener vers demain...
Autant y aller sans inquiétude ni impatience excessive... juste suivre son chemin... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...