Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 00:21


" Tout ce que nous sommes est le résultat de ce que nous avons pensé."
Bouddha


Beaucoup trop de gens pensent que leur vie est une suite d'évènements, de hasards et d'épreuves, et remettent ainsi aux mains d'on ne sait quel maître de l'Univers leur destin, acceptant la vie comme elle vient, sans penser un seul instant qu'ils en sont les principaux artisans, chaque jour de leur existence, par leurs actes, leurs paroles, leurs pensées et leurs émotions ressenties ou refoulées... Il est certes par ailleurs, beaucoup plus facile de se déresponsabiliser en pensant de cette façon, plutôt que d'accepter le fait que nous construisons nous-mêmes notre vie, et tous les évènements qui s'y produisent...

Or, rien n'est plus La pensée est généralement considérée comme un acte spontané, incontrôlé et incontrôlable.faux. Nous pouvons à tout moment choisir d'orienter nos pensées dans telle ou telle direction. Nous ne sommes pas les jouets d'une machination cognitive quelconque, mais véritablement les dirigeants d'un formidable outil.
L'affirmation peut paraître péremptoire de prime abord, toutefois dès que l'on s'intéresse un peu au sujet, en toute neutralité, et qu'on en teste les possibilités, on s'aperçoit que la pensée est un champ de possibilités illimité, que l'on peut y semer toutes les graines que l'on veut, en positif comme en négatif, et qu'elles ne manqueront pas de germer et de porter leurs fruits, si y on apporte tous les soins nécessaires....


Alors une fois acquis ce fonctionnement de base, il nous apparaît comme une évidence, que oui, effectivement, nous sommes le résultat de nos pensées... C'est pour cela qu'il faut bien choisir les pensées que l'on entretient, puisque d'elles, dépendent notre façon d'apprécier la vie...
C'est l'histoire de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine par exemple, ou les conclusions de bonheur ou de malheur qu'on jette à une situation imprévue, c'est le changement de programme de dernière minute que l'on prend comme une bonne occasion de découvrir autre choses, ou au contraire qui nous agace à tel point que plus rien n'a d'importance.

Il faut dire aussi que sur ce coup-là, Bouddha n'est peut-ê tre pas le meilleur exemple. C'est vrai qu'il est resté longtemps assis sous un arbre à penser....Du coup, c'est normal qu'il ait ce genre de réflexions, il n'avait pas grand chose d'autre à mettre en balance avec la pensée...
Mais il n'est pas le seul à l'avoir dit, Marc Aurèle pour sa part disait " Ce sont les pensées d'un homme qui déterminent sa vie." Et tant d'autres encore... Leur point commun ? Avoir compris la force de la pensée, qu'il ne faut plus voir comme une onde passive, mais comme une énergie créatrice.

Je vous laisse méditer là-dessus, au moins ça vous occupera les pensées... ...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...