Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 23:06

" C'est toujours quand on n'a pas le temps qu'il faudrait faire une pause."
Sidney Harris



Pour un peu, on pourrait prendre ça pour une loi de Murphy... C'est vrai, c'est toujours quand on est sous pression, que le besoin de faire une pause est le plus pressant.
Et qu'est-ce qui nous en empêche, après tout?...
Le monde va-t-il s'effondrer, si on s'octroie cinq minutes pour se recharger les batteries ?...

Le temps est parfois, bien plus précieux que l'argent, quand il est compté, et radinement compté, on ne peut que faire l'impossible pour y adhérer au plus près, sans pouvoir accorder aucun égard, au stress qu'on sent monter en nous...
Pourtant, on agit souvent moins efficacement sous l'effet du stress.
Enfin cela dépend de la tâche à accomplir et de la personnalité de chacun. Pour ma part, j'avoue fonctionner plutôt efficacement dans l'urgence, mais cela est dû à un syndrome de procrastination accru, qui m'oblige à décupler mes possibilités sur un temps compté.
Ainsi peut-on voir que tout défaut a aussi ses avantages...


Prendre une pause est salutaire, quand on se sent pris par le temps, parce que grâce à ce geste simple, on se rend compte qu'une bonne partie de la pression que l'on ressent, est dûe à notre évaluation de la situation et non à la situation elle-même...
Prendre une pause, c'est s'accorder un temps de recul, qui n'est pas temps inactif, mais peut au contraire, être temps d'organisation et de planification, en vue de clarifier les priorités les plus urgentes...
Prendre une pause, c'est comme une respiration profonde. Cela aide à se relaxer, et redonne un élan pour continuer. L'état de stress brouille la clarté des idées, et la logique des choses parfois. Tant qu'on reste dans le feu de l'action, on n'en ressent que la brûlure. Si on s'écarte un peu du brasier, on distingue mieux sous quels angles on pourrait se confronter au problème...

Ceci étant, il y a des situations où l'urgence prime sur l'inconfort du stress occasionné...
Si un feu se déclare subitement, mieux vaut prendre l'escalier de service et le dévaler quatre à quatre que s'asseoir tranquillement sur son fauteuil pour réfléchir à la suite à donner...
De même en cas d'infarctus, peut-être vaut-il mieux d'abord tenter le massage cardiaque, et déstresser après !...
Chaque situation appelle des réponses différentes, on ne peut rien généraliser...

Toutefois, il est à noter que nous créons souvent nos propres situations de stress, là où l'on pourrait agir autrement. Ce sont ces situations-là dont je parle, les vraies situations urgentes d'ailleurs, on n'y pense même pas, qu'on aurait besoin de faire une pause, parce qu'on est dans l'action, pas dans la réflexion, pas dans le "soi", juste dans l'agir...
Les avalanches de choses à faire, qui nous tombent dessus toutes en même temps, ne sont pas non plus enchaînement de hasards inopinés, ou fâcheux concours de circonstances.
Nous avons tous en nous, ce petit côté procrastineur, qui nous fait empiler des petits "riens" qui un jour, deviennent des grands "quelque chose urgents", depuis le temps qu'on les traine derrière nous comme des boulets !...
La réalité finit toujours par nous rattraper... surtout quand on fait tout pour l'éviter...

Ces "avalanches" nous font un peu l'effet d'un retour de bâton, sortes de punitions globales à toutes nos manoeuvres pour éviter ce qui nous dérange...
Ainsi au lieu de fonctionner sur le mode "punitions subies", vaut-il mieux enclencher le mode "récompenses gratifiantes", en essayant de ne pas se laisser déborder, et en traitant à mesure toutes les choses qui nous ennuient, une par une, petit à petit...
Et après chaque "traitement" ainsi effectué, s'accorder une pause, une récompense... avant de continuer à cocher la liste...

Ce n'est pas toujours parce qu'on en a le temps qu'on fait une pause... mais qu'est-ce que ça fait du bien !... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...