Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 23:13

" Le monde évolue parce que certains marchent en dehors des chemins. C'est dans la marge que se font les plus claires corrections."
Robert Mallet




On a beau avoir appris sa leçon, parfois il y a des choses qu'on n'a pas compris, et qui nécessitent corrections ou remarques annotées dans la marge, qui permettent de nous éclairer sur les oublis, erreurs ou contresens qu'on a pu faire...

Néanmoins, on peut aussi ne pas être d'accord avec les apprentissages auxquels on est soumis. L'enseignement progresse aussi à la lueur de nouvelles connaissances, qu'il faut aller chercher plus loin que dans les manuels réédités d'année en année.
Nous ne pouvons pas nous contenter d'ingérer des savoirs tout pensés, nous pouvons aussi bâtir nos propres constructions, nos propres convictions... même si elles restent susceptibles d'être relevées en marge...

C'est bien parmi ceux qui marchent en dehors des chemins, sans craindre la solitude et les doutes, qu'on trouve les semences de tout changement.
Quand un seul ose sortir des chemins balisés, implicitement, il permet aux autres de faire de même... Ce pas vers la liberté de marcher selon son humeur, entraine par contrecoup les autres à revoir les frontières de leur libre arbitre...
Les sentiers non balisés sont certes plus délicats à suivre, les ronces griffent parfois les jambes, les pierres font trébucher et la visibilité y est réduite...
Mais...
Les fleurs et les herbes sauvages s' épanouissent en toute quiétude, les oiseaux y trouvent doux abri à leurs nids et l'air y est plus pur... sans déchets humains abandonnés au long du parcours...

Vivre en marge de la société, c'est ne pas adhérer avec toutes les valeurs qu'elle sous-tend, pas obligatoirement tout remettre en cause...
Nous ne sommes pas uniformes dans nos cerveaux, comment peut-on alors vivre tous de la même façon, sans se renier soi-même ?...
Certains ont besoin d'un cadre fort qui soutiennent leurs pas, qui les renforce dans une appartenance qui leur nécessaire. D'autres, au contraire, ont besoin de créer leur propre cadre, de trouver des références par eux-mêmes, voire de se les créer...
Il n'est pas ici question de savoir qui a tort ou qui a raison... Il n'y a pas de vérité, il n'y a qu'une harmonie à trouver, chacun pour soi...

De plus, il y a une certaine hypocrisie quant aux jugements portés sur cette marginalité... parce qu'elle est le moteur de toute uniformité, indirectement.
En effet, si l'on prend l'exemple de la mode, musicale, vestimentaire ou même des moeurs et du langage, d'où naît-elle ?... Elle naît du fait que certains s'aventurent sur d'autres chemins que ceux fréquentés, pour y puiser de nouvelles façons, de nouvelles idées...
Sans cette recherche hors de ce que l'on connait déjà, pas d'innovation, pas de création... Une uniformité infinie qui s'étendrait sur le conformisme bienséant...
Bonjour l'envie de vivre une vie pareille !...

Le "Qu'en dira-t-on", les comportements "normaux", les manières "bien comme il faut"... Si toutes ces choses ont une utilité certaine dans le bon fonctionnement d'une société, elles ne sont que des repères, des balises pas des tabous infranchissables...

C'est dans la liberté qu'on trouve à définir ses limites... pas quand les limites nous empêchent d'atteindre notre liberté... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...