Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 20:11

" La croissance de l'homme ne s'effectue pas du bas vers le haut, mais de l'intérieur vers l'extérieur."
Franz Kafka



Peut-être qu'en ces quelques mots réside finalement... tout le sens de la vie...
En effet, parallèlement à notre développement physique, une autre forme de croissance se fait en nous, et celle-ci n'a pas de limites fixes ni dans le temps, ni dans son essence...

Nous connaissons les stades et les processus de développement de notre croissance physique, nous savons quels aliments contribuent à améliorer le développement, nous abordons notre dimension physique avec des arguments médicaux et physiologiques...
mais concernant le développement de la personne qui habite ce corps en développement, nous n'avons guère de médication ou d'observation, susceptibles de nous donner les clés de cette croissance-là...

Nous nous construisons sur une dualité : physique et mental. Même si les deux sont intimement liés, chacun a aussi son autonomie propre sur certains aspects.
Au-delà de la chair, de nos muscles et de notre sang, coule en nous un fluide de vie dont nous ne savons rien...
Il nous fait ce que l'on est , nous propulse en avant, nous fragilise et nous rend fort, nous fait douter et construit nos vérités et même... notre destin...
Certains l'appellent l'âme, d'autres la conscience, mais pour finir on ne sait pas ce qui donne vie à nos pensées...

Quand le corps est arrivé au terme de sa croissance, il entame un long programme de dégénérescence, qui prendra encore plus d'années pour l'amener vers sa destruction, qu'il n'en a fallu pour aboutir à sa construction...
Mais notre fluide intérieur, tout à l'inverse, tend à se bonifier au fil des années, le but c'est peut-être de le sentir nous habiter, et de finir par prendre en compte ce qu'il nous fait ressentir, et de le laisser transpirer jusqu'à l'extérieur...

C'est de l'intérieur que les coups qu'on prend se ressentent le plus, et les bleus de la chair ne sont rien, par rapport aux déchirures de notre coeur.
Le coeur n'est pas qu'une pompe, qui filtre notre sang, c'est aussi un épurateur de sentiments, parce que tout ce qu'on fait, ce qu'on dit, et ce qu'on ressent, u'on le veuille ou non, passe par le filtre de l'affectif...
Qu'on reçoive des mots d'amour, des mots de haine, ou bien des mots d'indifférence, on les prend en plein coeur, en pleine tête, en plein dans son intérieur, et des fois, on ne sait pas bien quoi en faire...

C'est tous ces mots, ces gestes, ces évènements, ces histoires, ces douleurs, ces joies et notre histoire, qui nous font grandir, parce qu'avec le temps, on apprend que pour accueillir tout ce monde-là, faut forcément faire quelques travaux, et agrandir l'espace de réception...
On construit son petit intérieur, on délimite des espaces de joies et des espaces de doute, des endroits juste pour soi et des pour recevoir, des lieux de convivialité et d'autres réservés à l'intimité, on fait la part des choses entre ce que l'on peut donner... à l'extérieur, et ce que l'on veut garder...

Parce que c'est pas vrai qu'on puisse tout partager...
Ce serait comme faire croire que si l'un mange, tous les autres seront nourris, que si l'un dort, tous les autres seront reposés, que si l'un aime, le monde entier sera en paix...

Malgré tout... plus on arrive à bien aménager son intérieur, plus on peut aller vers l'extérieur...
C'est quand on ne sait pas ce qu'on a en soi, à donner, à partager, à cacher ou à dépasser, que le monde extérieur fait peur.

Au fur et à mesure qu'on avance, qu'on se découvre et qu'on se fait confiance, l'extérieur change d'importance.

Il ne cogne plus à la porte pour y entrer par effraction, on peut sortir sur le seuil et accepter sereinement toutes ses présentations, sans plus se sentir menacé, sans plus avoir peur d'être trahi, sans plus trembler, sans plus rien revendiquer ...

On sait qu'on a les clés... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...