Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 01:23

" L'amour a besoin des yeux, comme la pensée a besoin de la mémoire."
Mme de Staël


En amour, les yeux de la mémoire ne suffisent pas toujours, leur regard se déteint avec le temps qui passe, et la vue finit par se brouiller, à force de regarder se figer dans le passé, un avenir à imaginer...
Oui, l'amour a besoin des yeux pour s'ancrer dans le réel, il a besoin de sensorialité pour s'exprimer au passionnel, qu'un seul sens vienne à manquer, et il se fait sentir boîteux, amputé d'une partie de sa nature...

L'analogie avec la mémoire est tout à fait valable : la pensée, en effet, se nourrit de ses acquis pour aller plus loin dans ses raisonnements et sa recherche. C'est par les bagages antérieurement acquis qu'elle est capable de cheminer vers de nouveaux territoires...
Elle s'appuie sur l'expérience éprouvée, pour élaborer de nouvelles idées, même lorsque celles-ci sont tout à fait novatrices. Nous apprécions la nouveauté et la créativité, par comparaison avec ce que nous connaissons déjà : la mémoire sert de miroir à la découverte et à la recherche...

L'amour suit la même logique : les yeux nous rappellent le constat d'aimer que nous éprouvons, et nous induit de nouvelles envies de continuer la route déjà déblayée, en réinsufflant une flamme de vie et de réalité dans ce constat...
Le souvenir appartient toujours au domaine du passé, même s'il peut réchauffer l'esprit et faire naître des sourires et des soupirs, il n'est pas habilité à nous porter vers des émotions nouvelles...
Or, pour que vive un sentiment dans la réalité, ou quoi que ce soit d'autre d'ailleurs, il faut l'expérience vivante de l'ici et maintenant...

L'amour n'est pas contemplation... il est construction.
La contemplation est un acte passif, qui peut s'effectuer au passé : nous contemplons toujours les souvenirs, parce que nous ne pouvons pas les changer ni leur donner une autre dimension, ils sont nature morte d'instants de vie achevés...
L'amour n'est pas une nature morte, si l'on veut qu'il traverse le temps, il le faut bien vivant !...
Et pour qu'il soit vivant, il a besoin de tout notre potentiel sensoriel...

L'amour a besoin des yeux, mais pas seulement...
Les amours platoniques nourrissent l'insatisfaction et la frustration : l'amour a besoin de toute notre présence, aussi bien spirituelle que charnelle, intellectuelle et sensorielle...
L'amour, c'est cette expérience particulière de l'échange multidimensionnel, sorte d'interconnexion entre deux êtres, sans pour autant être assimilable à une fusion, chacun gardant son essence, une sorte d'émulsion dans laquelle chacun reste ce qu'il est tout en permettant la création ponctuelle d'une nouvelle entité...


L'amour survit loin des yeux, par la mémoire qui déroule sur un écran imaginaire les instants qui lui ont donné ses sceaux de naissance et de reconnaissance...
Loin des yeux, loin du coeur, dit le proverbe... mais les proverbes ne sont pas toujours reflets exacts de réalité...
Loin des yeux loin du coeur, évidemment... Si déjà on ne se voit pas, on ne risque pas de serrer l'autre contre son coeur !...
Loin des yeux loin du coeur, on y comprend souvent que l'amour ne résiste pas à l'absence... et l'on y trouve raison à l'inconstance...

Les yeux de la mémoire ne remplacent pas le regard amoureux, mais l'amour ainsi stocké permet de pallier à l'absence quand elle s'allie au présent... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...