Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 15:28

" Il est bien des choses que je veux une fois pour toutes, ne point savoir. La sagesse fixe des limites même à la connaissance."
F. Nietzsche


La sagesse, c'est parfois de ne pas chercher à savoir...
Vouloir accroître son savoir, chercher à connaître, être curieux du monde en général, est plutôt une attitude positive pour espérer progresser sur le chemin de sa vie.
Toutefois, vivre est encore plus important, et... la vie ne possède aucun mode d'emploi, pas même un qui serait secrètement gardé par des sages omniscients à l'existence hypothétique.
La vie ne supporte qu'une forme de connaissance : l'expérimentation que l'on en fait...

La sagesse, c'est l'ensemble des choses que l'on apprend, et dont on peut tirer un bénéfice réel, quant à notre façon d'appréhender le monde, c'est ce qui nous permet d'élargir notre champ de réflexion et d'action qui compte, à quelque niveau que ce soit...
On s'encombre l'esprit avec bien des futilités, et beaucoup de questions inutiles. Cette énergie consacrée à y apporter des réponses nous est parfois beaucoup plus néfaste, que réellement utile...
La sagesse consiste à distinguer les savoirs utilisables de ceux qui embarrassent nos étagères dans nos bibliothèques internes...
Il y a des interrogations polluantes...

La vie est une prise de risque permanente, sinon elle n'est que mascarade ou ennui... On ne peut pas vivre dans la certitude permanente, c'est un fait que l'on ne remet plus en doute.
Cette certitude est un point d'appui fort, de même qu'une vérité qui doit primer sur toutes nos incertitudes insidieuses...

N'étant pas en mesure de savoir à l'avance l'issue des évènements qui se présenteront, il est impossible d'en demander prélecture avant d'agir.
La sagesse, c'est de savoir s'affranchir de la peur et du doute pour apprécier la vie comme elle vient, même quand elle taquine ou torture notre idée du destin, par des plans inattendus, qui déroutent nos prévisions...

La sagesse, c'est d'apprendre à dire non aux interrogations qui se profilent sur des terrains inconnus et impossibles à sonder, et de les renvoyer à leur inconsistance, pour ne pas laisser s'installer les graines pernicieuses de l'indécision.
La sagesse, c'est regarder l'avenir comme on regarde une cour de récré, en y projetant tous lesbons moments qu el'on va y passer, en y imaginant tout ce que l'on aimerait y faire sans se poser d'autres questions, que celles purement pratiques des "comment?"... : Comment faire pour ... ? Comment arriver à ... ?
Les "Est-ce que..." et les "Pourquoi ?.." sont parfois des interrogations dont on ne peut plus sortir, parce qu'elles sont comme sur un escalator sans fin, l'une suivant l'autre inévitablement...

Il y a des choses que je ne veux pas savoir, parce que si cette connaissance m'était donnée, je n'aurai plus la liberté de choisir... Plus de spontanéité ou d'intuition qui pourraient faire la différence, puisque le rouleau de ma vie déroulé et porté à mon esprit, me dicterait d'emblée, une impossibilité de juger par moi-même avant de décider...
Et même, pourrais-je encore prétendre avoir une capacité de décision, si l'influence de cette connaissance prenait possession de mon esprit ? Un champ de réflexion et d'action réduit s'étendrait alors devant moi, avec porte close à l'imagination débridée, puisque maitrisant l'issue !...

La vie n'est pas une loterie, elle n'est pas sans sens, sans impossible ni hasard... Elle est contrôle continu de connaissances, et la mort se révèle l'examen sanction final.
Au dernier soir de la vie, on saura si on a réussi ou échoué, si l'on est satisfaits de l'évaluation du chemin qu'on aura parcouru...
Avant la sanction, ne cherchons pas à tout contrôler par un savoir illusoire, que même les plus sages écartent de leur doute, pour continuer plus loin la route...

La vie est une maîtresse fidèle et capricieuse, qu'on souhaiterait de temps à autre, n'avoir jamais rencontrée... Mais, elle est aussi, une expérience réellement merveilleuse, quand on songe aux innombrables possibilités qu'elle nous glisse à portée...


L'omniscience a ses limites... Ne jouons pas avec la dynamite, sous peine de nous désintégrer l'envie de vivre... ...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...