Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 00:43

" Les hommes sont les roturiers du mensonge, les femmes en sont l'aristocratie."
Hermant Abel



D'abord faudrait-il peut-être s'entendre sur ce qu'est le mensonge...
Par habitude et volonté d'accroître leur illusion de supériorité, les hommes aiment l'idée que les femmes mentent...
Dans ces idées préconçues sur "LES" hommes et "LES" femmes, on jette les règles d'un jeu de rivalité, qui n'a pourtant pas lieu d'être, mais dans lequel, il faut l'avouer certains et certaines croient qu'il faut en poursuivre ces règles idiotes, qui détermineraient notre appartenance à l'un ou l'autre des sexes...
Les femmes ne mentent pas plus (ni moins) que les hommes.
Nulle comparaison n'est possible dans l'approche de chacun du mensonge. Car ne nous leurrons pas, le mensonge est une réalité quotidienne : on ment parfois avec une bonne foi redoutable !... jusqu'à ce que l'on se rende compte de son erreur...

Dans le mensonge conscient, les hommes et les femmes n'occupent pas les mêmes terrains du mensonge, un peu comme dans la répartition des tâches domestiques... La comparaison est même idéale, dans la mesure où le partage des tâches équitablement est largement répandu selon les enquêtes et sondages, chacun pourra mesurer selon sa propre réalité, les dimensions que l'on peut ainsi s'octroyer chacun pour sa part de mensonge...
Les conceptions féminines et masculines du mensonge diffèrent, c'est pourquoi hommes et femmes ne peuvent pas se mettre d'accord sur qui ment le plus...
Enjoliver, travestir, masquer, inventer ou nier la vérité des choses... tous ces mots qui peuvent tomber sous la bannière du mensonge, ne portent pas en eux les mêmes enjeux...

Mentir, et savoir mentir sincèrement est un art... où peut-être les femmes excellent davantage que les hommes, parce qu'elles bénéficient de l'aide et de l'appui d'un argumentaire corporel dont peu d'hommes savent se protéger...
Les femmes disposent d'armes redoutables et de marges de manoeuvre bien plus vastes pour énoncer et faire admettre toutes les vérités qu'elles veulent faire reconnaître comme telles.
Le "sexe faible" n'admet sa faiblesse que dans cette appellation, dont tout le monde sait bien qu'elle est totalement mensongère...

Pourquoi s'en prendre aux femmes, et non à la naïveté et la faiblesse des hommes quand elles jouent aux limites de la vérité ?...
Les femmes sont-elles responsables, coupables du manque de discernement des hommes ?...
Les hommes n'abusent-ils pas aussi souvent de la faiblesse de coeur des femmes ?...
N'est-il pas un peu facile de considérer l'homme comme victime de l'indélicatesse des femmes, alors même que l'archétype sociétal repose sur la domination de la femme par l'homme ?...

Il y a des hommes et des femmes... mais avant de généraliser, il y a des individus, que l'on ne peut pas réduire à un genre... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...