Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 01:14

" L'amour est un sentiment qui coule du coeur et se répand par le sang dans toutes les cellules du corps."
Alexander Lowen



Bien que n'étant pas matérialisables, on ne peut nier la réalité des sentiments, ni même que ceux-ci puissent nous affecter au niveau physiologique.
Les sentiments ne sont ni plus ni moins, que des croyances que nous éprouvons face à la perception que nous avons d'une réalité.
Et, comme toute croyance que nous entretenons, ils affectent à la fois nos comportements conscients et inconscients, mais aussi le fonctionnement de notre corps.

Depuis toujours, on prend le coeur comme siège des sentiments, car la plupart de ceux que nous éprouvons ne sont pas rationels ni issus de réflexions, mais bien manifestations spontanées, ressenties plus que dirigées.

Le coeur étant l'organe vital, par lequel transitent les échanges sanguins, on fait ainsi un parallèle entre l'importance de cette irrigation sanguine dans notre physiologie, et l'importance des sentiments et émotions dans notre psychologie.
Le coeur devient ainsi organe doublement central de notre petite personne.

Il n'est pas rare quand on est en proie à des sentiments très forts, d'en ressentir des effets concrets dans son corps.
L'expression "prendre aux tripes" résulte de l'expérience d'un tel phénomène par exemple. Et personne ne contredira les sensations physiques, agréables ou désagréables, que l'on éprouve simplement par la force des émotions.
Le fait que les sentiments prennent naissance ou non dans le coeur physique n'a que peu d'importance.
Il semblerait plus réel toutefois de penser le concept en terme d'énergie...

Le coeur est très proche de la zone du plexus solaire. Et, quand on éprouve des sentiments désagréables d'oppression ou d'autres plus agréables d'attirance, elles se manifestent plus au niveau de ce plexus soalire, qu'à la place particulière du coeur.
Les sentiments ou émotions, comme les pensées, sont avant tout des échanges énergétiques, chargés positivement ou négativement.
Ainsi tout comme la terre possède des lieux à fort courant tellurique, nous possédons dans notre corps des localisations plus sensibles à ces échanges d'énergie...

Ces échanges d'énergie entrainent des modifications physiologiques (mains moites, palpitations...) dues à la libération de différentes substances chimiques émises, sur ordre du cerveau par différentes glandes hormonales, et qui voyagent dans notre corps, à la suite d'informations émotionnelles reçues...
Il n'est donc pas faux de dire que l'amour est un sentiment qui se répand par le sang dans tout notre corps...

L'amour est un sentiment qui agit puissamment sur la physiologie... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...