Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 01:01
" S'il veut être en paix avec lui-même, un musicien doit faire de la musique, un peintre de la peinture, un poète de la poésie."
Abraham Maslow



On a tous un domaine, dans lequel on semble évoluer naturellement, un univers qui nous correspond, une aisance pour certaines tâches... Mais trop souvent, on n'y prête pas assez attention...
Il ne viendrait à personne l'idée de faire vivre un poisson hors de l'eau, ou de planter des cactus sur la banquise... Or, c'est un peu ce qui se passe, pour beaucoup d'entre nous, en raison d'impératifs économiques, ou d'ambitions démesurées, on s'éloigne du milieu naturel pour lequel on est "faits"...

Mais si l'on veut être bien avec soi, on ne peut y parvenir qu'en conjuguant travail et plaisir, qu'en mettant nos talents respectifs au service de nos besoins économiques, et non en les hypothéquant au nom d'une réussite sociale ou d'une survie économique...

La parole est facile... mais en faire une réalité pas toujours évident...
On a l'impression parfois, qu'on a des rêves trop grands, et que la mégalomanie nous gagne, qu'on n'est jamais que pas grand chose à l'échelle de la planète, mais que les contraintes qui pèsent sur nos vies, elles, sont d'une démesure sans comparaison...
On a tous comme ça des hauts et des bas...
Des hauts qui nous poussent à rêver même au-dessus des nuages, quitte à voiler ainsi les évidences de la vie... Et des bas qui nous jettent, bien en-dessous de nos possibilités réelles, par un aquoibonisme trop prudent, qui joue en attaquant...

Pourtant, cela ne remet rien en cause de la validité de l'affirmation de Maslow : on ne peut être en paix avec soi qu'en faisant ce pour quoi l'on se sent faits...
Certains sont plus "chanceux" que d'autres, parce qu'ils ont les talents adaptés aux impératifs que réclament les modes de notre époque. Les accros de la négociation, de la finance, de la communication et du marketing, ont le vent en poupe dans un monde capitaliste jusqu'au bout des enjeux...
D'autres semblent s'être trompés de siècles, troubadours égarés d'autres temps, qui continuent de composer leurs mélopées, évangélistes du bien-être qui rejettent les possessions matérielles ou autres égarés de temps révolus ou dépassés...

L'ère est à la mondialisation, à la rentabilité, au profit et au gain... Les temps changent les modes de vie, sans tenir compte du fait que les personnes, elles, ne changent pas dans les besoins fondamentaux qu'elles ont pour vivre...
Il faut nécessairement vivre avec et dans son temps, et il est des périodes plus propices que d'autres pour éclairer ses envies et ses recherches de bien-être.
On ne peut pas s'adapter à des injonctions de vie qui ne nous conviennent pas, on ne peut s'y soumettre que sous la contrainte...

Il n'est pas toujours aisé non plus, de découvrir en soi, quelless sont ces ressources cachées qui nous éveilleraient au plaisir d'être ce que l'on est...
Et quand bien même on les trouve, parfois on reste dans la non acceptation, du seul fait qu'elles ne nous semblent pas pouvoir défier l'épreuve de la réalité...
D'autres fois, c'est pire encore, on pressent sans pouvoir être sûr, du chemin qui nous irait le mieux, mais on y mesure des obstacles et des périls si importants, qu'on n'ose pas aller à la rencontre de nos richesses...

Aller au fond de soi...
Puis développer jusqu'au bout son essence...
Ne serait-ce pas là, cependant, l'enjeu réel d'une vie réussie ?... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...