Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 00:35

" Chaque homme est une histoire qui n'est identique à aucune autre."

Alexis Carrel



Nous savons expliquer bien des choses... sur la vie même avant la vie, sur sa formation et son évolution, ses carrefours, ses choix, etc... mais expliquer les choses, c'est souvent après qu'elles aient eu lieu...
Entre explication et justification, la différence n'est pas toujours très marquée...

Chaque être humain connait un destin particulier, que personne ne peut reproduire...
Chaque vie fait entrer en jeu, dans son décompte total, tellement de paramètres et de circonstances, qu'il serait impossible de la cloner...
Nous ne vivons pas des vies isolées, mais dans une interdépendance, dont il est difficile de savoir ce qui est le plus déterminant de nos actes ou de l'effet de nos interactions avec le monde dans nos actes...

Toute vie est soumise au "hasard"... c'est-à-dire à des "forces de décision" en puissance, devant lesquelles nous avons toujours plusieurs choix.
C'est l'examen de ces différents choix qui conduit à des décisions, qui elles-mêmes donneront lieu à certaines conséquences, etc...

Le serpent se mord la queue, de notre premier à notre dernier souffle...
Si on rajoute à cela la théorie de la roue du temps, qui revient à se représenter le temps comme un cercle sans début ni fin, en parallèle de ces cycles hasard/décisions/conséquence, on peut aboutir à une représentation de chaque vie, comme une création non seulement en perpétuel devenir, mais aussi en constante reprogrammation possible...

Mais loin de ces philosophades à l'utilité plus que contestable, prendre conscience que chaque vie ne sera vécue qu'une seule fois, de façon unique, nous permet d'en apprécier un autre ordre de valeur...
Sans porter de jugement sur le parcours ni les décisions, ni leurs conséquences, c'est considérer la vie comme un acte de création unique... et cela la rend égale à une oeuvre d'art...

Forts de cette position d'artistes de la vie quotidienne enfin reconnus, nous pouvons alors nous draper de nos plus beaux rêves et de nos plus grands idéaux pour les offrir au monde...
Peu importe que notre contribution soit modeste, cette position légitime la place de chacun, puisque chaque expérience, par ses innovations de construction, nous place au centre d'un système unique... dont nous sommes le pivot.

Pour éclairer cette façon de penser, on peut la dupliquer sur le concept amoureux, et l'on sait tous alors que "Chaque homme (femme) est une histoire qui n'est identique à aucune autre."
Ce que l'on peut comprendre au niveau relationnel est tout aussi transposable au niveau personnel de sa vie en général.

D'une histoire d'amour, on attend cet inédit, cet inattendu, ce non identique à aucune autre, et cela parait d'emblée légitime. Peut-être même accepte-t-on plus facilement l'unicité de l'autre, des autres, que la sienne propre... parce que familier de notre vie, de notre parcours, de nos circuits de décisions, nous ne sommes pas toujours très conscients ni ouverts à cette créativité permanente qui régit nos vies...

Mais... finalement... plus qu'une intuition globale sur l'importance de chaque vie, c'est peut-être au virus de la grippe qu'il me faut attribuer toutes ces pensées nébuleuses et chaotiques... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...