Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 00:37

" Si je devais recommencer ma vie, je n'y changerai rien. Je ne ferais qu'ouvrir un peu plus les yeux."
Jules Renard


De toute manière, rien ne sert de vouloir changer les choses... puisque quelque soit le chemin, on fait tous des "erreurs" dans le parcours. On pourrait juste se donner l'occasion d'en faire des différentes de celles que l'on a faites, si jamais on peut raisonner en terme d'erreurs d'ailleurs...
Chaque décision prise donne lieu à de nouveaux développements, positifs et négatifs, jamais complètement l'un ou complètement l'autre, et nous jugeons de la valeur de nos choix d'après les résultats que l'on obtient...

Il est idiot de regretter, parce que notre vie est comme un jeu de dominos, dans lequel tous les éléments sont tellement dépendants les uns des autres, qu'il est malaisé de prévoir ce qu'il adviendrait si on remplaçait un seul des dominos, qui constituent notre circuit...
Néanmoins, nous ne considérons pas toujours les situations-choix sous tous leurs aspects, par manque de rigueur ou de temps, et Jules Renard a raison sur le fait, qu'ouvrir les yeux un peu plus, nous permettrait de tirer d'autres conclusions...


Nous sommes à l'évidence, souvent mauvais juges de nos choix, parce que nous sommes orientés vers une finalité au moment où nous prenons nos décisions, et que cette direction restreint nécessairement notre champ de vision.

Nos "erreurs" nous apprennent la vie, ce jeu de dupes duquel on ne sort jamais vivants...
" On ne fait jamais d'erreur sans se tromper" disait Prévert... La phrase peut paraitre stupide, pourtant nombreux sont ceux qui avouent une erreur sans pourtant admettre qu'ils se trompent...
Une erreur ponctuelle est plus facile à reconnaître, que lorsqu'on s'est trompé sur toute la ligne. On peut faire un mauvais choix parce qu'on a une mauvaise appréciation, et ce n'est pas tant le choix qui porte ses conséquences, que l'attitude sous-jacente que l'on refuse de changer ou de corriger.
Ainsi recommencer ne sert à rien si l'on ne se change pas soi-même...

Pour ma part, je ne changerai rien à mon parcours, malgré ses cahots et son chaos occasionnel, je sais qu'il est ma "richesse", qu'il m'a fait ce que je suis et qu'en d'autres circonstances j'aurais loupé certaines "leçons", qu'on ne peut pas recopier sur le cahier du voisin...
Je ne souhaite ni le changer ni le revivre, la vie est faite pour avancer, pas pour piétiner ni se morfondre sur du passé révolu.
Pour ce qui est d'ouvrir davantage les yeux, il faut admettre tout de même pour être honnête, qu'on a tous plein de moments, où l'on a envie de fermer les yeux, parce que ça nous parait plus simple sur l'instant, ou parce que ça nous est plus doux de rester dans une pénombre dont on a pleinement conscience...

De plus, c'est avec le temps qui avance, avec le recul que l'on prend, que l'on porte un autre regard sur sa vie, et recommencer, c'est-à-dire revenir sur certains points, ce serait revenir au même instant T, sans ce recul du temps qui nous permet de changer... et même en ouvrant très grands les yeux, il n'est pas certain que l'on puisse voir autre chose qu'à l'instant premier...
Ces rêves de machine à remonter le temps, qui font gamberger l'imagination depuis des générations, ne sont que l'expression de nos besoins de tout maîtriser...
Mais... tant que l'on rêvera de maitrise et de perfection, nous ne pourrons pas être heureux...

Le bonheur n'est jamais sans défaut et sans surprise... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...