Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 02:10

" Ce n'est pas ce que nous avons amassé qui reste après cette vie, c'est ce que nous avons donné."
Gérard Chaudry


La société de consommation qui est la nôtre fonctionne selon deux grands axes : dépenser d'un côté pour consommer et thésauriser pour se sentir "riches" de consommation possible...
L'argent n'est plus un moyen mais un but en soi : il faut faire de l'argent...
"L'argent appelle l'argent", "On ne prête qu'aux riches", "travailler plus pour gagner plus"...
On ne débat plus depuis longtemps sur la qualité de vie, mais sur le pouvoir d'achat...
Les mots parlent d'eux-mêmes : on mise la richesse de notre vie sur cette seule valeur...

L'argent bien sûr qu'il en faut... mais pour vivre bien, on ne peut pas compter que là-dessus... D'autres valeurs beaucoup moins monétaires, sont au final, beaucoup plus capitales...
Il y a beaucoup de choses qui ne s'achèteront jamais, et qui ne se vendent pas non plus... juste elles se donnent... et ne demandent pas nécessairement une contrepartie...

On peut parfois acheter l'accord ou l'approbation de quelqu'un, mais on n'achètera jamais son enthousiasme et sa confiance...
On peut acheter un sourire, poli ou forcé, mais on n'achètera jamais l'éclat d'un regard heureux...
On peut s'acheter des fantasmes d'amour, mais on n'achètera jamais la tendresse et l'attention d'une personne aimante...
On peut s'acheter des relations, on ne s'achètera jamais des amis avec lesquels partager les bons et les moins bons moments de la vie...
Il y a des choses que l'on ne peut recevoir que sous forme de dons, et des choses que l'on ne sait donner que gratuitement... et aucune loi ne pourra changer cela...

Tout l'argent que l'on amasse, et que l'on place sur des comptes rémunérés nous rapportent encore un peu plus d'argent, mais ne nous apportent pas tellement plus de valeur humaine...
Nos vraies valeurs, quelles sont-elles ?...
C'est drôle ce double sens accordé au mot valeur, suivant que l'on adopte le point de vue monétaire ou moral...
La morale peut-elle s'acheter elle aussi ?...
Les valeurs humaines ne me semblent toutefois guère monnayables si l'on veut qu'elles restent fidèles à la sincérité dont elles doivent découler...

Nous vivons dans une logique de possession... or, ce qui souvent nous rend le plus heureux et le plus fier de notre petite personne, c'est ce que l'on donne... et plus que notre valeur monétaire, ce que le monde retient de nous c'est ce que nous lui apportons, et non ce que nous lui extorquons (ou escroquons)...
Nous constatons présentement une sorte d'écroulement général de cette logique de l'argent, absurde et immatérielle, et nos valeurs se questionnent...

L'économie appelle au secours, nous qui nous basions dessus pour assoir nos vies, sommes contraints de constater les limites d'un système qui se saborde de lui-même par cette farouche volonté de profit de quelques-uns au détriment de tous les autres... pour amasser toujours plus... Gagner plus pour gagner plus... seul but en soi...
Mais pour qui l'histoire aura-t-elle le plus d'égards ?... Pour un trader multimilliardaire qui a mené sa vie yacht et champagne battant, ou une Mère Térésa qui n'a jamais su la signification des lettres CAC40 ?...

L'argent est souvent source de conflits, parce qu'on lui attribue tous les maux...
Or c'est oublier quelque chose de fondamental : l'argent n'a aucune existence propre ni aucune intelligence... Seul celui qui l'utilise peut posséder ces qualités... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...