Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 00:22

" Si tu es mal dans ta peau, déshabille-toi !"
Gui Ericx


Si nous ne pouvons pas nous mouvoir confortablement avec un vêtement, ou si nous jugeons que le reflet qu'on reçoit du miroir n'est pas avantageux pour nous, nous le mettrons aisément au rebut comme n'étant pas taillé à nos mesures...
Nous ne portons pas que des costumes d'étoffe et de laine... nous en endossons parfois d'autres si prêts du corps et du coeur, qu'on croit qu'ils sont une seconde peau, ce qui nous fait ce que nous sommes... des costumes d'apparat qui nous présentent à la vie, avec leurs paillettes et leurs faux plis...

Tout comme les vêtements de prêt à porter, nous nous glissons dans des doublures de prêt à penser et de prêt à se comporter, en nous souciant plus de coller à l'idéologie en vogue, qu'au réel bien-être qu'ils nous apportent, et au confort intellectuel et émotionnel qu'ils nous procurent...

Parfois les essayages se passent très bien, et l'on se sent très à l'aise dans ces tenues d'emprunt que l'on fait nôtres...
L'image bluffant le réel, l'apparence ayant plus de teneur que la tenue...
Parfois, par contre, on se sent gênés aux entournures, un peu étriqués dans nos idées amidonnées, mal à l'aise ou boudinés dans des carcans de grégarité...
Les détails plombant le fond, l'être au supplice sous des finitions qui manquent de détails...
Le plus souvent, mannequin polyvalent de ces deux univers, nous orchestrons les prestations de nos défilés selon les circonstances du moment...
Talons aiguilles casse-gueule sur terrain reconnu glissant, l'équilibre est difficile à trouver...

Quand un phénomène de mal être se ressent, avant d'accuser le monde de ne pas tourner rond, mieux vaut faire soi-même son mea culpa.
La "méchanceté des choses" est une invention, colportée par des esprits petits et mesquins, qui préfèrent déléguer leur responsabilité d'être à des phénomènes supranormaux plutôt que de reconnaître que... peut-être le regard qu'ils jettent sur la vie, mériterait un bon dépoussiérage...
Le monde, les choses... Il n'y a là ni bon ni méchant, parce que nous sommes libres de décider de nos jugements...

Une chose est sûre, les mauvaises décisions ou actions, entraînent toujours des états d'âme moroses, parce que nous sommes alors déchirés entre les choix que nous avons faits et ceux que nous aurions pu faire et dont on suppute qu'ils aient pu être meilleurs...
Que ce soit de choix, de décision, d'action ou de façon de se comporter, les mécanismes sont les mêmes : si nous ressentons un mal être, si nous ne nous sentons pas bien dans notre peau, c'est que quelque chose mériterait d'être changé...
Ainsi la recommandation de Gui Erick prend-elle tout son sens...
Nous sommes entièrement libres de nos choix, de vie, d'être et de paraître. Si quelque chose ne nous convient pas, ne nous obstinons pas et changeons ce qui peut l'être... même au risque de passer pour indécis ou inconstant...
Parce que comme le dit le proverbe : Seuls les sots ne changent jamais d'avis...

C'est plus important qu'il n'y paraît la sensualité avec soi-même...
Ne craignons pas de nous chouchouter et restons à l'écoute des tendances... sur le mode intérieur... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...