Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 00:47

" Il y a des gens qui vous laissent tomber un pot de fleurs sur la tête d'un cinquième étage, et qui vous disent : je vous offre des roses."
Victor Hugo


Il y a comme ça... des "cadeaux" ou des "attentions" dont on se passerait bien... et des "politesses" qui feraient presque apprécier l'incorrection...
Les cadeaux, c'est comme les sourires... parfois trompeurs...

Dans le même registre, on peut classer la "galanterie" de ceux qui vous font passer devant, sachant que la route est glissante ou mal éclairée... et ceux qui vous "protègent" comme un rouleau de barbelés le ferait, avec les mêmes griffes sorties et les mêmes griffures si vous tentez de vous en écarter...
Il y a aussi "l'éloge" qui endort pour mieux vous asséner le coup de grâce... et les "amitiés" de façade, qui s'éteignent comme elles sont apparues quand votre aide ou votre bonne grâce n'est plus requise...

La nature humaine est complexe... et tordue...
On a parfois peine à imaginer jusqu'à quel point des êtres humains, d'apparence extérieure normale, peuvent abriter des personnalités multiples et insaisissables.
Mais les pots de fleurs qu'on reçoit nous aident à prendre conscience que "tout ce qui brille n'est pas de l'or"... et que tout ce que l'on fait mine de nous offrir, n'est pas obligatoirement un cadeau...
Les cadeaux empoisonnés dont on regrette de les avoir reçus, presqu'aussitôt qu'on les tient en main... comme un virus qu'on nous refile et dont on a à subir les effets...

Les pots de fleurs jetés du cinquième étage, à la différence des peaux de banane jetées au sol, tiennent lieu de "présent", même quand ils provoquent chute et blessures...
C'est une technique plus pernicieuse, puisque l'action est à visée personnelle reconnue, et que cette "marque d'estime" qu'est le cadeau y est détournée sans que l'on sache comment la contrer...
La peau de banane, elle, a au moins le mérite de ne pas indiquer si elle est destinée à quelqu'un de particulier... n'importe qui "pourrait" glisser dessus, question d'inattention... de hasard... de "pas de chance"...

Comme disait la maman de Panpan dans Bambi, figure emblématique de la sagesse enfantine : "Quand tu n'as rien de gentil à dire : tais-toi !"...
Eh bien... de la même façon, quand tu ne perçois aucune gentillesse ni plaisir dans le cadeau qu'on veut t'offrir, refuse-le !...
Cinq étages sont vite passés... certes... mais si l'on est prévenu, on peut tenter de faire quelques pas de côté pour l'éviter...

Bien sûr, on ne peut pas toujours se fier à l'emballage... ni à la provenance, ni aux façons d'offrir... mais ne nous laissons pas aveugler non plus !... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...