Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 00:46

" La première qualité d'un créateur, c'est le courage. Le courage d'affronter le scepticisme, le conformisme et, finalement, la jalousie."
Claude Allègre



Par définition, un créateur donne naissance à quelque chose de nouveau, et par là même sort du conformisme puisqu'il s'y distingue alors de ses semblables...
Sortir de la norme fait toujours courir des risques, puisqu'on se révèle différent du lot commun.
La différence se paie, en général, à proportion de la perception qu'en ont les autres...

Le courage, oui, est une qualité essentielle pour qui veut affirmer sa créativité. Plus la créativité est innovante, plus elle se heurtera au scepticisme. C'est bien connu, on redoute ce qu'on ne connait pas...
C'est la peur, la crainte qui rend méfiant à l'égard de la nouveauté. La nouveauté oblige à reconsidérer ses croyances établies et ses opinions, c'est un effort que certains ont plus de mal que d'autres à fournir, et plutôt que de remettre en cause leurs visions, ils préfèrent s'insurger contre la nouveauté... Système d'économie de fonctionnement, dont le coût néanmoins n'est pas nécessairement moindre...

Il faut faire preuve de courage dans la mesure où le créateur se trouve du côté d'une minorité, et il est notoire que l'avis général sans opinion personnel se range le plus souvent aux côtés des plus nombreux, cela limite les risques d'un engagement dont la validité serait à défendre...
Exprimer sa propre conviction malgré les oppositions et les réticences, est une épreuve de force mentale à passer, parce qu'il faut garder la confiance acquise en son jugement malgré l'adversité et les sarcasmes qui vont parfois jusqu'au mépris...

Le conformisme, bien que non mentionné comme idéologie religieuse, pourrait très bien faire office de règne divin... Même si la norme ne peut être mise en définition précise, nous avons tous une idée, même floue, de ce qu'elle accepte et de ce qu'elle rejette comme éléments fondateurs. Partant de son constat, s'en écarter c'est quelque part être mis en avant, positivement ou négativement, à la fois fer de lance d'un courant novateur, et cible facile des tireurs à la vue rétrécie...

 

Mais pire encore que la peur, que le scepticisme et le conformisme, la jalousie est sans pitié à l'égard de celui qui montre un génie particulier dans une voie différente. A moins que son talent pusise être récupéré d'une façon ou d'une autre, que sa "création" puisse avoir une utilité potentielle à développer, il est mal vu d'être visionnaire...
Le pouvoir de vision est indissociable du pouvoir tout court, parce que cette "vision" est ressentie comme ennemie de la manipulation que le pouvoir prend comme base pour asseoir sa légitimité...
La jalousie pousse à permettre tous les coups...

Fort heureusement, les créateurs fonctionnent avec un système de valeurs différent de celui auquel ils sont soumis au niveau du jugement de leurs créations. Ainsi, le créateur a-t-il foi beaucoup plus en lui-même, qu'en l'accueil qui sera fait à ses "oeuvres", et trouve l'énergie nécessaire pour passer outre ces "désagréments" et l'accueil défavorable au premier abord.
Les "génies" sont souvent incompris en leurs époques, et peu importe le domaine dans lequel ils sévissent... C'est le temps qui permet de connaître, de comprendre et d'accepter les changements, et aucun visionnaire aussi génial fut-il, n'a jamais pu prédire à quel moment on se rendrait compte de l'importance de sa contribution...

Créez, n'ayez pas peur... La confiance est une arme plus efficace que l'ignorance... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...