Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 00:56

" Une carrière réussie est une chose merveilleuse, mais on ne peut pas se pelotonner contre elle la nuit quand on a froid l'hiver."
Marilyn Monroe


On a tous besoin de reconnaissance, et le milieu professionnel est un terrain de choix, quand on s'y illustre, d'y trouver base de la réussite. Néanmoins, la reconnaissance de ce que l'on est, par des pairs en milieu professionnel, n'égalera jamais la reconnaissance de ce que l'on est en tant que personne, par une autre personne...
Pouvoir susciter l'admiration ou faire reconnaitre ses compétences ou ses talents, ne pourra jamais rivaliser avec le pouvoir d'allumer une petite lumière au fond des yeux d'une personne qui nous est chère, et qui peut par un sourire ou un regard, nous réchauffer et le cœur et le corps...

Il n'existe aucune définition de la réussite : chacun peut seul mesurer l'étendue de sa "gloire" et des ses revers.
Nous n'avons pas tous les mêmes attentes, mais cependant, nous sommes tous constitués des mêmes cellules de base... à savoir qu'au-delà d'un cerveau capable d'échafauder toutes sortes de raisonnements, nous avons aussi tous un besoin d'être aimé et d'aimer, au moins aussi fort que celui de respirer et de nous nourrir, aussi longtemps que l'on voudra rester vivants...

La "gloire", le "succès" et la "réussite" n'atteignent leur saveur véritable, que partagées...
A quoi bon posséder toutes les richesses du monde, toute la reconnaissance et même tout le respect d'autrui, si, loin des feux de la rampe, on dîne en tête à tête avec son micro ondes dans une maison silencieuse et désert(é)e, avant de se plonger sous une couette glaciale, n'ayant pour interlocuteur qu'un poste LCD Hich Tech, qui ne sait même pas donner la répartie à nos doutes et à nos interrogations ?...

La réussite a un prix... Reste à définir quel est le budget qu'on consent à lui consacrer...
On ne peut pas marchander sa vie, et la fourguer au rabais au premier Dieu monétaire, qui viendra tenter de nous évangéliser selon ses propres préceptes...
Plutôt blasphémer que de se vouer à un dieu despotique, qui comblerait l'avis général, en nous laissant sur notre faim de vivre pour le meilleur, plutôt que d'accepter les miettes de bien-être qu'il nous restera une fois le partage effectué...

Sachons définir les limites de ce que l'on est prêt à sacrifier, et de ce que l'on ne mettra jamais dans la balance. Pris dans les vertiges et la tourmente, nous n'avons parfois, plus les idées très claires...
Les priorités de vie que nous nous fixons doivent être telles les règles d'un jeu de société : quand on commence à ne plus les respecter, on n'est pas loin de la tricherie ou du hors-jeu...
Nous ne jouons qu'une fois notre vie, et il n'est pas toujours aisé de recommencer une nouvelle partie avec les mêmes cartes distribuées au départ...

De tous temps, la chaleur humaine a toujours été le meilleur mode de chauffage... et écologique qui plus est... ...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...