Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 23:11

" Je suis tellement fatigué qu'il m'arrive d em'endormir au milieu d'un rêve."

Vassilis Alexakis


La fatigue, mal du siècle...
On vit à cent à l'heure, on enchaine et on empile, on multitâche et on se tue à petit feu à la tâche...
La vie ça devrait s'apprécier à mesure et non en globalité... pouvoir prendre le temps de respirer et de sentir son souffle emplir et vider ses poumons...
Mais pour ça il faudrait détruire tous les cadrans horaires qui nous délimitent nos journées...
Esclaves et victimes du temps moderne à cristaux liquides, qui fait dégouliner nos vies et notre énergie sur des jours bien trop remplis...

Qu'il est loin le temps de l'ennui, qui donnait parfois à notre enfance une saveur de temps arrêté...
Qu'il est révolu le temps béni de la trotteuse qui cliquetait mollement sur une horloge en mode ralenti... où certaines journées donnaient l'impression de durer toute une vie...
Les salles d'attente, dans lesquelles quelquefois je passe de trop brefs instants, me font l'effet de temples sacrés, où enfin la trépidation s'arrête.
Loin de pester contre ce temps d'inutilité, comme jadis j'ai pu le faire, je savoure ces moments où par l'alibi de l'attente, je me sens autorisée, enfin, à m'arrêter, à arrêter la course contre la montre, et à rester, là, sans bouger ni même penser, immobile sur le fil de ma vie, en mode "pause"...

La fatigue devenue compagne fidèle préside mes levers bien trop tôt, comme mes couchers, bien trop tardifs... Longtemps j'ai cru vivre en décalée, mais non, le constat est bien pire, le temps semble, avec les années, raccourcir...
Pas le temps qu'il reste à l'avant, non... juste le temps qu'il y a entre deux apparitions du soleil. Tout augmente, tout augmente... c'est vite dit !... Nous constatons tous, que nous avons de moins en moins de temps disponible pour faire autre chose que parer aux obligations et aux urgences de nos existences !...

La fatigue est telle parfois que la robotisation prend le pas sur l'agir en conscience. On s'en rend facilement compte en conduisant, quand on s'aperçoit qu'on conduit en "pilote automatique", et qu'on ne s'est même pas aperçu qu'on était déjà arrivé là où l'on se rendait... Cette constatation est effrayante quand on sait l'attention que l'on porte inconsciemment à la conduite. On peut donc à la fois être hyper concentré sans avoir conscience de ce que l'on fait... Cela me parait assez paradoxal toutefois...
Alors s'endormir au beau milieu d'un rêve, cela ne me semble guère étonnant... A vrai dire, avec le peu d'heures de sommeil que j'ai, j'ai l'impression de ne pas avoir le temps de rêver, trop occupée à tenter de récupérer la fatigue accumulée de tous ces crédits sur sommeil pris, par mon gout immodéré pour les nuits de silence et de solitude...

Le corps a ses limites, même si la raison les ignore... ...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...