Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 23:14

" Dans le temps, même le futur était mieux."
Karl Valentin


Il n'y a guère qu'en conjugaison qu'on appelle le futur, futur simple... parce que même en l'examinant sous toutes les coutures, le futur parait s'annoncer compliqué...

Il n'y a là aucun pessimisme suggéré, juste des réalités à examiner et à prendre réellement en compte. On croit à tort, que le futur pourra changer de couleur par des mesures politiques ou économiques... mais, la seule façon de se dessiner un futur avec une vision et une ligne d'horizon moins réduites, c'est de changer par nous-mêmes, sans attendre que d'autres le fassent à notre place...
C'est par la conscientisation de nos responsabilités individuelles qu'on pourra avancer dans l'avenir, et non par des décrets et des lois...

Nous sommes aux portes de notre futur, et nous ne pouvons pas l'envisager comme nous l'avons toujours fait jusqu'à maintenant, des remises en question sont nécessaires, et ces questions-là, c'est à chacun de se les poser...

Nous venons de passer une époque où le "chacun pour soi" a régné en grand maître, faisant de quelques uns des "puissants" acquérant ainsi le privilège d'exploiter à la fois les autres et l'environnement. Toutefois l'individualisme a mené à des extrémités de l'absurdité dont nous commençons à entrevoir les conséquences...
Nous ne pouvons pas vivre comme des maillons isolés dans la grande chaine de la vie. Tout autour de nous est étroitement lié, seul l'homme s'est proclamé au-dessus de cette logique d'ensemble, et on voit bien où cela nous a mené...

Oui... Autrefois, le futur était mieux parce qu'il allait de soi, on ne se posait pas la question si oui ou non, demain ressemblerait à aujourd'hui, il était évident qu'il le serait... à quelques dégrés et gouttes de pluie près...
On ne demandait pas l'impossible au futur, on acceptait de vivre dans un monde qui lui-même était acceptable... Le progrès aidant, on est parvenu à un monde qui devient de plus en plus difficile et difficilement supportable... même pour lui-même...
Le progrès, en rendant certaines tâches plus simples nous a beaucoup compliqué la vie... il faut bien l'admettre !...

Nous ne changerons pas le passé, mais nous devons changer le présent si l'on veut autoriser le futur à se concrétiser.
Le passé est une histoire terminée sur laquelle il n'est pas question de revenir, mais le présent est en cours, avec toutes nos possibilités d'agir dessus... Il est temps de réagir si l'on ne veut pas définitivement changer le futur en un conditionnel imparfait...

La conjugaison est difficile à maitriser sans faire d'erreurs, mais tentons quand même...
Qui vivra verra... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...