Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 00:41

" La vie n'est ni longue ni courte ; elle a des longueurs."
Jules Renard


Il est en effet difficile d'apprécier la vie en terme de longueur, pour plusieurs raisons :
- on ne sait jamais au départ quel espace de temps nous est accordé
- les divers évènements qui la jalonnent distendent le temps réel
- les appréciations que l'on porte sont toujours et inévitablement personnelles
- on ne peut juger que sur le temps écoulé et jamais sur celui à venir
- on n'a bien souvent aucun recul ni aucune référence possible pour évaluer nos tempos

On ne se plaint des longueurs de la vie qu'en période d'insatisfaction, quand on est pleinement en possession de sa vie et bien dans son univers, on ne se pose jamais la question de trouver le temps long ou court : on vit et le reste n'a aucune espèce d'importance.
Quand on prend parfois le temps de s'arrêter, à postériori, tout a toujours passé très vite, même les périodes d'incertitude qui nous faisaient attendre avec impatience des lendemains qu'on espérait forcément plus adaptés à nos souhaits et à nos désirs.
Le temps à l'arrière semble n'avoir été qu'une poignée d'années, et on ne se rend pas compte que les prochaines à venir sont d'ores et déjà condamnées à y ressembler dès qu'elles auront amorcé le virage du présent, pour s'ancrer à hier...

Oui... Il y a des longueurs... Ces moments où l'on se sent en instance entre deux époques, entre deux instants, dont l'un est toujours trop long puisqu'il nous place dans l'attente du second... un peu comme si, sans être complètement en mode pause, on avait l'impression d'avancer au ralenti...
Les longueurs, c'est quand on sent qu'on n'est pas à plein régime, que des circonstances ou des évènements freinent notre développement, et que le principal facteur nécessaire à l'atteinte du plein régime est le temps qui passe... et la patience...
Les longueurs de la vie, c'est quand notre patience est mise à 'épreuve : rien n'est plus éprouvant que d'éprouver ses capacités d'attente...

Oui... Il y a aussi des périodes d'une rapidité incroyable, ces heures et ces jours qui s'empilent sans qu'on ne puisse saisir l'instant : à peine nés déjà disparus dans les trappes du temps, et aujourd'hui qui court vers son destin déjà tout tracé de passé en puissance...
Il y a ces moments que l'on voudrait garder, ou seulement faire durer... parce que le gout du sourire nous est agréable au coin du cœur, et que son parfum nous donne l'envie de respirer la vie à plein poumons...
Tous ces instants qui passent trop vite, où l'on découvre comme on aime être là, et qu'on accepte en bloc le bon et le moins bon, pour avoir le bonheur d'en connaitre encore, et encore, des qui y ressembleront...

La vie a ses dénivelés inégaux, ses côtes à vitesse réduite où l'on sue et transpire, et ses descentes enivrantes et vivifiantes... La vie n'est pas un "plat pays" qu'on traverse sans peine ni effort, à vitesse constante et égale...
La vie est une somme d'instants, avec des équations entre parenthèses, et des exposants variés qui changent toute la polarité... mais ce sont bien ces facteurs changeants et imprévisibles qui constituent la meilleure partie de sa définition...
Réjouissons-nous de ce que demain a fort peu de chance de ressembler à hier, plutôt que de le craindre...

La vie a ses longueurs certes... mais nous tenons le guidon et pouvons aussi changer les vitesses... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...