Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 22:00

" L'herbe est toujours plus verte chez les autres... jusqu'à ce qu'on découvre que c'est du gazon artificiel."
Jacques Salomé


En ces périodes de festivités où les familles se rassemblent, s'évitent, ou se supportent, on a parfois tendance à se laisser berner par la joie des retrouvailles constatées chez les autres, qui ne trouvent pas toujours un écho aussi serein dans nos propres foyers... parce que, cessons de nous aveugler, chaque famille a ses problèmes, ses dysfonctionnements, ses rivalités et ses hypocrisies : la famille idéale, modèle téléfilm américain peace and love est une image très utopique...
Ceci étant dit, comme en tout, il y a des degrés et des exceptions prêtes à essayer de confirmer la règle...
Renaud l'a très bien résumé en quelques mots, il y a déjà pas mal de temps : "On choisit ses copains mais rarement sa famille..."

Mais le constat de Jaques Salomé ne s'arrête pas au cercle familial, on peut l'étendre à la vie sentimentale, au travail et même à sa propre personne. L'antidote à ce constat est certainement de ne se fier à aucune normalisation possible de ce que doit être la vie, et tous les aspects qu'elle comporte, parce que chaque existence a ses couleurs et ses contraintes, ses hauts et ses bas, ses qualités et ses défauts, et toute comparaison ne peut être que partielle.
On ne peut pas comparer sa vie dans toutes ses manifestations, en considérant chacun des domaines isolément : notre vie est un tout qui n'est pas décomposable en items de satisfaction sur lesquels on pourrait déposer des jugements indépendants...

L'herbe semble toujours plus verte chez le voisin, parce qu'on la voit de loin, on ne s'y penche pas en détail sur chaque brin qui la compose, et on n'en voit qu'un vague rendu...
Nous avons tous tendance à masquer ce qui cloche le plus dans nos vies, par pudeur ou par complexe, et ce qu'on donne à voir de loin ne correspond pas toujours à la réalité.
Nous préférons nous illustrer par ce qui nous flatte plutôt que par ce qui nous blesse ou nous entrave, comme un costume de protection à l'inquisition pas toujours bien intentionnée de ceux qui cherchent à en inspecter la teneur réelle...
Et puis... même si l'herbe est réellement plus verte chez le voisin, ou qu'elle ne l'est qu'artificiellement, qu'est-ce que ça nous apporte concrètement de le savoir ?...

Quand chacun de nous cessera de chercher la comparaison, mais s'appliquera à utiliser toutes ses ressources pour vivre le mieux possible à son propre compte, on se rapprochera sans aucun doute d'une sérénité respectueuse et porteuse d'avenir social plus épanouissant !...
L'essentiel est de prodiguer tous les soins que l'on peut à entretenir l'herbe de son propre jardin, et de ne pas se référer à des modèles dont au final, on ne sait pas grand chose...

L'herbe pour pousser convenablement a autant besoin de pluie que de soleil : l'un comme l'autre en excès lui sont fatals... Nos vies sont à son image... et celles de nos voisins aussi... à moins naturellement, d'avoir recours aux progrès technologiques matériels, et de se satisfaire d'un gazon artificiel, qui bien entendu, restera vert plus longtemps sans grand effort d'entretien, jusqu'à ce que la putréfaction l'emporte et qu'il faille entièrement le changer...

Mais quelle fleur sauvage voudrait bien venir égayer de son charme un gazon artificiel ?... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...