Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 20:28

" Le bonheur, c'est d'avoir une bonne santé et une mauvaise mémoire."
Ingrid Bergman


Si la mémoire est intellectuellement une qualité très appréciée, point trop n'en faut pour traverser la vie dans la plus grande sérénité...
En effet, il est des passages difficiles à négocier, des déceptions et des souvenirs qu'il vaut mieux reléguer à leur état naturel, c'est-à-dire au mode passé, achevé, et ne plus y revenir...
La vie s'en porte beaucoup mieux de toute manière à vivre au présent, qu'à regarder derrière... Qui plus est le temps déforme et distend tout, à trop ressasser on se fabrique un passé qui n'a, en réalité, jamais existé...

Oui, le bonheur c'est d'abord la santé...
Bien sûr que ça fait sourire quand on est enfant, quand on est jeune et vaillant, d'entendre ces paroles, qui ont l'air d'aller de soi, mais qui sorties de la bouche de plus anciens, font l'effet d'un trésor inestimable...
Oui, la santé c'est tout...
Parce que sans la santé on en peut rien envisager, trop occupés à pallier à ses peurs et ses douleurs. Si l'on ne sait pas quel prix a notre vie, l'épreuve de la maladie nous aide à mieux l'évaluer... D'autant que l'état de souffrance est l'état qui nous est le plus intolérable, et devant lequel nous avons le moins de résistance...

La mémoire est un muscle à entrainer au bonheur... Il faut apprendre à se souvenir du meilleur, et à formater le disque des images douloureuses. Au moins on fait de la place pour amasser encore des tas de souvenirs à venir...
A quoi cela peut-il bien servir de se remémorer des moments que l'on n'aimerait pas revivre ?... Puisqu'on a passé ces caps de désespérance, pourquoi les maintenir en demi-vie sur le fil de notre histoire ?... Ce ne sont pas eux qui nous font avancer puisqu'ils nous enlisent dans la mélancolie, le ressentiment ou autre sentiment négatif...

Il y a quand même des questions qui se posent...
Est-ce qu'oublier c'est pardonner ?...
Peut-on pardonner vraiment sans le désir d'oublier ?...
Est-ce qu'on peut vivre sans pardonner ?...
Est-ce qu'on peut vivre sans rien oublier ?...
Est-ce qu'on peut faire confiance à l'exactitude de la mémoire ?...

Il y a des vérités et des mensonges qui s'autoreversent avec de nouveaux éclairages ou de nouveaux éléments que la vie nous apporte petit à petit, tout doucement...
Notre compréhension des choses change et se patine avec le temps qui avance... et nos jugements, nos connaissances et nos ressentis aussi...
A quoi doit-on faire confiance : à son jugement de l'instant ou à la réflexion des années ?...
Les souvenirs ne peuvent pas être des bornes d'appui...

Les trous de mémoire ne changent rien à l'histoire, c'est sûr...
Mais ça n'apporte rien à l'histoire de vouloir conserver le manuscrit avec ses ratures... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...