Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 01:29

" Il est plus facile d'aimer les gens que de vive avec eux -- l'amour, c'est du rêve, la vie à deux, c'est du travail ! "
Barbet Schroeder


Pour faire un clin d'oeil... je crois que "les codes ont changé"...
On est devenus tellement exigeants face à la vie, et inversement aussi, que l'on n'est plus prêts à tous les compromis...
On ne veut plus risquer de passer à côté de soi... sans bien savoir toutefois ce que cela signifie...
On veut s'épanouir, se réaliser...
On veut la liberté et la compagnie, la vie à deux et l'indépendance...
Des contes de fées sans croire au merveilleux...
De l'amour pour toujours sans engagement pour demain...

La vie à deux n'implique pas systématiquement l'amour... ni l'amour, la vie à deux d'ailleurs...
Vivre quotidiennement aux côtés de quelqu'un sans tomber dans l'habitude établie, sans faire de concessions avec soi-même, sans jamais se poser de questions, sans jamais avoir envie d'un tête à tête solitaire avec son propre imaginaire...
Est-ce que ça existe ?...
Il faut sérieusement retrousser son cœur pour supporter tous les petits agacements de la vie commune, comme on retrousse ses manches pour être plus à l'aise aux durs labeurs...

"L'amour c'est du rêve"...
Non, l'amour n'est pas du rêve, il a une réalité que l'on ressent complètement, et ça le distingue du rêve.
On ne se réveille pas d'un amour... même si parfois on ouvre les yeux sur une réalité différente de celle à laquelle on croyait... Et on a toujours le choix de refermer les yeux, ou d'explorer la vie avec ce nouveau regard...

"La vie à deux, c'est du travail"...
Travail n'est pas le mot... La vie à deux, c'est surtout une foule de détails qui s'empilent les uns sur les autres. Plutôt que "travail", "œuvre" convient mieux...
Comme une œuvre dont on définit d'abord les grandes lignes, qu'ensuite on affine et peaufine... toujours à fleur de peau, avec son cœur comme moteur, ses rêves en bandoulière, et un fond de réalité en visière pour pas se laisser aveugler...

L'amour, c'est pas du rêve... c'est un rêve qu'on fait tous... en oubliant toujours qu'il n'est rien sans nous... que c'est notre volonté et notre implication qui lui donnent ses contours, ses espaces et ses magies... que nous "travaillons" à sa grandeur autant qu'à sa décadence par ce que nous faisons, disons, croyons, ressentons ou croyons ressentir...
Je n'ai aucune leçon, ni recette, ni conseil à donner... La seule conclusion à laquelle je suis arrivée, c'est qu'en amour, c'est chacun selon soi... et chacun pour soi, même quand on se tourne vers l'autre...

La vie en général, avec son lot de tracasserie et de fatigue, de contretemps et de doutes, de chaussettes sales et de factures à régler, n'est pas toujours un endroit idyllique dans lequel on a envie de s'abandonner...
Faire la part des choses, modérer ses humeurs, gérer ses priorités de vies, accepter sa responsabilité... sont des choses que l'on ne peut faire que soi-même...
Mêler amour et vie de tous les jours implique une ouverture double de soi : s'ouvrir soi-même à l'autre et accueillir aussi l'autre... Et pour faire un boulot pareil, il faut bien retrousser son cœur !...

La vie à deux ne va pas de soi...
Elle vient de soi et de l'autre, et va où les deux la mène en "doublé"...
Impossible de la jouer en "single", si on ne veut pas qu'elle se casse la gueule......

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...