Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 00:22

" Au fond, l'âge véritable, celui qui compte, ce n'est pas le nombre des années que nous avons vécues, c'est le nombre d'années qu'il nous reste à vivre."
Alfred Capus


L'âge est avant tout un repère dans le temps...
Il nous permet de nous situer entre deux points : notre point de départ et le point d'interrogation quant à notre quota restant...
L'âge ne permet en rien d'évaluer où une personne se trouve sur son parcours, et n'est garant d'aucun apprentissage acquis. Il est symbole de notre temps qui passe, plus que témoin de nos acquis de vie. Chacun évolue à son rythme, et ce n'est qu'idées préconçues de penser qu'on peut, en vertu de l'âge d'une personne, avoir certaines attentes fondées...

Je ne comprend pas cette phrase d'Alfred Capus, bien qu'intuitivement je me sente assez en accord avec... En effet, ce qui compte dans la vie en général, plus que les expériences passées, c'est bien celles à venir... parce que si on pouvait se contenter du passé, à quoi cela servirait-il de continuer ?...
Et l'âge ne prend son importance qu'à mesure qu'il nous ouvre la voie vers de nouvelles aventures propices à découvrir d'autres limites, d'autres compétences que l'on possède, et que jusque là nous n'avions pas encore découvertes... ces révélations de soi que la vie nous accorde aux moments où on s'y attend parfois le moins...
Les années qui passent sont les petits cailloux que l'on sème sur notre chemin, histoire de ne pas se perdre et de savoir d'où l'on vient...

L'âge véritable est individuel, pas de norme, pas de délai imparti pour atteindre des gites d'étape avant de passer à la suivante.
On peut avoir 20 ans et sembler être au soir de sa vie, avec toute la fatigue et la lassitude d'une vie qui n'attend plus rien...
On peut aussi être prêt de la frontière, et continuer à posséder l'âme d'un enfant avide d'exploration et curieux de tout...
L'âge n'a rien à voir avec nos capacités à utiliser le meilleur que la vie a à nous donner...
Paradoxalement, plus on avance, plus on comprend que le chronomètre pouvant s'arrêter à tout instant, le présent est donc la chose la plus importante à considérer... les demains devenant moins certains à mesure que le sablier s'écoule...

On parle de "classes d'âge" comme on parlerait de classes scolaires, avançant par là que l'âge serait un facteur de ressemblance et de similarité obligée entre les individus...
Il y bien sûr des grandes étapes sur lesquelles on se retrouve tous un peu, particulièrement sur le début de parcours...
Comme au départ d'une course, on part tous au signal... certains franchiront pourtant la ligne d'arrivée avant d'autres, certains feront un très bon départ et se fatigueront très rapidement, d'autres plus modestement partis se classeront parmi les meilleurs, d'autres encore abandonneront...
La vie n'est certes pas une course, toutefois le "contre la montre" y est bien présent...

Sachons donner au temps qui reste à l'avant, le soin d'évaluer le parcours, sans chercher trop à l'avance à tirer des conclusions...
On ne cesse jamais d'apprendre, d'évoluer, de comprendre et de "grandir"...

L'âge véritable est un non-sens... nous n'avons pas d'âge, juste des années qui s'empilent... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...