Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 00:24

" L'amour véritable s'enveloppe toujours des mystères de la pudeur, même dans son expression, car il se prouve par lui-même ; il ne sent pas la nécessité, comme l'amour faux, d'allumer un incendie."
Honoré de Balzac


L'amour véritable, l'amour faux... Cela parait assez bizarre d'accoler ainsi amour et jeu du vrai ou faux, on aime ou on n'aime pas...
On peut parler peut-être d'amour de confort ou de convenance, là où la raison appelle plus que le cœur, à parcourir un chemin sur lequel on se laisse entrainer sans réelle impulsion personnelle... mais se sent-on en amour si on ne se sent pas littéralement immergé par ses sensations ?...

La pudeur habille souvent bien plus les mots que les corps, parce qu'il est moins aisé de déshabiller ses idées reçues que de se dénuder au sens propre. L'amour n'est pas simple rencontre charnelle, mais confrontation des limites de chacun à son rapport aux autres et à la vie en général. L'amour va plus loin qu'un désir de fusion physique...
Cette passion charnelle peut d'ailleurs fort bien exister en dehors de tout sentimentalisme, le corps et l'esprit peuvent avoir un fonctionnement autonome, bien que l'union des deux soit nécessaire pour atteindre une dimension plus complète de l'amour.
L'amour véritable dont parle Balzac, c'est peut-être cela... quand le corps et l'esprit ne se dissocient plus pour vivre une relation, qui bien qu'en construction, semble déjà être un aboutissement...

L'amour confiant n'éprouve pas le besoin de se rassurer, ni d'exhiber à tout va son bien fondé, quand il se sent libre et responsable. C'est le doute qui quémande les confirmations, pas la certitude tranquille...
L'amour vrai ne se projette pas, juste il se ressent, se vit et se suffit...
On ne peut pas prévoir l'avenir, même au plan des sentiments, c'est pourquoi au lieu de vouloir arracher des promesses sur les demains vaut-il mieux apprécier ce présent que l'on tient entre nos mains, se l'offrir et l'offrir...
La force de la tranquillité est une déclaration qu'aucun mot ne pourra rendre aussi belle...

L'amour faux n'existe pas...
Si l'amour n'est pas vrai, alors il est calcul d'intérêt ou manœuvre perverse d'aliénation sentimentale, mais en aucun cas manifestation d'amour : c'est un non sens total d'assembler l'amour et la fausseté... Et l'on ne peut guère tenir ce rôle bien longtemps sans être démasqué et déchu de ses masques...
Il arrive que l'amour, bien que véritable, ne dure pas... cela ne veut pas dire qu'il n'a pas existé, l'éphémère n'est pas contraire à la vérité : il y a autant de vérités temporaires que des mensonges éternels...

Bien que possédant le verbe agile, je n'ai pas la parole facile, quand elle veut explorer les mots doux de l'intime... La sensualité existe pour faire ce relai entre le dit et le ressenti, c'est pourquoi l'amour à distance s'effrite au cours du temps, même abreuvé de mille et un mots qui s'acharnent à le maintenir vivant.

L'amour n'est pas vivant dans les mots qui s'échangent, mais dans les énergies qui se mêlent et se côtoient...
Toute langue non utilisée à l'oral, même la langue amoureuse, finit par mourir...
La discrétion du coeur n'enlève rien à sa fougue et à son ardeur, et la pudeur des mots ne présage rien de la passion qui se joue...

Tant qu'on se sent vivants dans son amour... alors on aime véritablement... c'est évident... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...