Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 21:44

" Je ne veux pas changer la règle du jeu, je veux changer de jeu."
André Breton


Il ne suffit pas toujours de faire des amendements à la règle établie pour trouver le jeu plus valable... Les rustines ne sont jamais que des réparations de fortune qui ne valent pas un bon pneumatique à l'état neuf.

Oui, parfois il faut tout changer, jeter à la poubelle l'ancien et consentir à investir à fond dans la nouveauté. Le coût de départ peut sembler élevé alors qu'on pourrait rafistoler, mais à la longue, on s'y retrouve avec un plaisir grandi et un intérêt remis à neuf lui aussi...
Il y a des jeux dont il ne sert à rien de changer les règles...
Les jeux ne valent que si l'on y a goût et plaisir. Quand les jeux comportent des enjeux trop puissants, on perd tout sens de l'agréable pour se concentrer sur la compétition et le résultat final. Il y a des jeux qui ne détendent pas, mais au contraire font monter le stress...

" Le jeu institue un espace de liberté au sein d'une légalité particulière définie par la règle du jeu." selon la définition de Cola Duflo...
Le jeu est effectivement un espace dans lequel on peut exister d'une façon différente en admettant des conduites particulières, dont toutes les combinaisons ont été prévues.
Le jeu a une double finalité : s'amuser et atteindre un objectif, d'où l'on peut extrapoler l'objectif atteindre un but en s'amusant. Le jeu peut donc être très formateur, puisque dans un espace sécurisé par les règles en vigueur tous les coups sont permis.
Le jeu est formateur tant que l'on y adhère d'une façon ou d'une autre et qu'on accorde à ses règles une forme de légitimité.

Mais il arrive que l'on ne reconnaisse plus aux règles cette légitimité et qu'on les remette en cause. Tant qu'on reste dans l'espace du jeu de divertissement ludique et distrayant, cela a peu d'incidence, puisque rien ne nous oblige à jouer.
Quand on aborde d'autres formes de jeux, comme le jeu social, la donne devient compliqué. Les relations humaines sont codifiées selon des règles très variées et variables, à tel point que personne ne peut imaginer toutes les combinaisons possibles...
Le jeu social est un jeu réglementé, dont la première supplante toutes les autres : tout est permis... de là vient toute nos difficultés...

Le jeu social n'intègre pas que des règles humaines, il inclut des règles économiques, sociales et politiques qui accroissent les niveaux de complexité quand on les combine entre elles, et multiplie les possibilités : chaque pièce ayant un champ d'action quasi infini qui s'étend devant elle, et qui ne se limite que par les règles et interdits propres à chacun.
Nous faisons tous nos règles du jeu, ce qui nous semble acceptable, et ce qui ne nous semble pas correct, ce qui découle de la logique et ce qui vient du réflexe en réponse, ce qui nous appartient et ce que l'on emprunte aux règles utilisables à notre avantage...
Véritable kaléidoscope à combinaisons en tiroir, le jeu social nous mène autant que nous le menons...

Oui, parfois je voudrais bien changer de jeu, changer de monde et changer de planète même... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...