Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 00:33

" Elle était dans sa pensée comme une écharde dans le doigt, d'autant plus douloureuse qu'on la voit à peine."
Edmond Jaloux


Y a des trucs, des choses comme ça... Moins on les voit, moins on les fait, plus on y pense...
Personnellement, autant j'apprécie le printemps qui fait s'ouvrir en quelques jours les marroniers comme des parapluies verdoyants géants, qui distribuent à tous les vents leurs petits pétales... autant je hais les marronniers en automne !
Ainsi que les ronces...

Plus on essaie d'ôter l'épine, plus elle semble d'enfoncer... un peu comme si on avait les doigts en sable mouvant... (quoique l'image d'un corps dont l'intérieur serait comparable à du sable mouvant, est une idée intéressante je trouve... puisque nos milliards de cellules pourraient tout à fait être imaginées comme les grains de sable d'un lieu... A méditer...)
Et chaque contact avec cette zone du doigt devient alors un rappel à l'ordre de sa présence, et de l'arrêté de non expulsion pris à son égard par toutes nos chairs...
On finit par devenir sage... et on se résout à attendre...

Attendre que quelque chose arrive, ou bien attendre que quelque chose cesse, est à peu près la même chose : c'est une attente...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...