Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 01:11

" La vérité est le nom que les plus forts donnent à leur opinion."
Alphonse Karr


Un échange avec d'autres personnes ne peut pas toujours se qualifier de "communication"...
Certains ont envie et besoin d'échanger leurs points de vue pour continuer à pousser plus loin leurs réflexions, d'autres ont juste besoin de renforcer leurs visions déjà établies en les répandant sur le monde...
Mais ne soyons pas bêtement manichéens, nous sommes tous, à la fois les "certains" et les "autres"...
Tout dépend les terrains de discussion que nous arpentons...


Parfois, bien que convaincus du bien fondé de nos positions, nous ne cherchons pas à les imposer aux autres, mais à trouver dans le débat, des arguments pour nous prouver à nous-mêmes qu'on a bien raison de penser ce qu'on pense...
A d'autres moments, bien que peu sûrs de nos opinions, nous y croyons dur comme fer, soit parce qu'elles nous arrangent, soit parce que nos œillères nous empêchent d'élargir notre angle d'attaque de la problématique...
Dans les deux cas toutefois, nous protégeons alors nos conclusions par un sérieux manque d'envergure dans la réflexion...

La vérité est naturellement l'écueil dans lequel il vaut mieux ne pas tomber...
"Tu veux que je te dise la vérité ?"... est toujours l'amorce un peu ambigüe de son énoncé, parce que... qui fonde cette vérité, mis à part celui qui l'énonce ?...
La vérité, toujours ce chemin sans fin qui n'apporte que des ampoules au cerveau de celui qui veut l'atteindre absolument... cette voie d'accès vers nulle part, qui au nom d'une recherche d'absolu, finit par expulser sur les bas côtés tous les possibles divergents qui nous dérangent...
La vérité est un chemin de terre qui peut se transformer en ornières boueuses et salissantes pour l'intégrité de ceux qui s'y engagent en intégristes de la vie...

Il y a longtemps que j'ai tiré mes conclusions sur la vérité... et sans nier qu'une vérité puisse exister, je pense qu'on a chacun la nôtre, comme on a chacun notre soleil et nos couleurs, nos mots et nos sensations...
Pirouette facile... Peut-être... Mais qui a l'avantage de laisser de l'espace à chacun pour n'imposer qu'à soi-même ses opinions, ses certitudes et ses absolus...
Je ne cherche pas à imposer mes visions du monde et du sens de la vie, même si quelquefois, comme tout le monde, je tente de convaincre d'autres personnes de l'évidence de mes points de vue, quand mon inculture ou la méconnaissance de certains faits m'empêchent d'adopter un cadrage plus élargi...
J'ai mes "vérités" qui me ressemblent, parfois contradictoires et incongrues, parfois naïves et candides, parfois étriquées et sans appel... mais jamais menteuses ou condescendantes...

La vérité du plus fort est toujours un aveu d'impuissance, quand elle ne se base pas sur l'adhésion spontanée de chacun, mais sur une volonté, voire une nécessité, d'imposer.
Qui veut imposer, admet par là même, que son opinion ne se base pas sur l'évidence naturelle... sinon il n'y aurait pas besoin de matraquer sa raison pour la mettre au fronton de la vérité...
Et dans la folie mégalomane de la puissance, se sentir détenteur de la vérité, abrite de tous les remords, et attise un égo déjà bien gonflé par le sentiment de supériorité...

Il est bien plus flatteur de voir d'autres personnes se rallier à nos opinions, plutôt que de tenter de les imposer de force comme des vérités indiscutables...
Parce qu'on accorde toujours plus de poids à ce qui s'impose à nous par expérience personnelle, qu'à ce que l'on veut nous imposer par évidence... tout aussi personnelle... ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...