Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 23:49

" Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé."
Proverbe Africain


Variation de "La critique est facile, mais l'art est difficile", appliquée plus spécifiquement à l'action...
Je pense que c'est thème que j'ai déjà abordé sous une autre forme...
On y rejoint le jugement, l'égocentrisme, la lâcheté, la médisance, la grégarité... confrontés à l'épreuve, l'effort, le courage, la résolution, la marge aussi... souvent...

Il est généralement plus aisé de prévoir ce qui vient d'arriver quand ça vient d'arriver, plutôt qu'avant que ça arrive...
Les prémonitions et les voyances post-monitoires sont légion courante : c'est fou ce que les gens prévoient mais dont ils ne font part à personne ou dont ils ne tiennent pas compte !... Je parie que vous-mêmes, vous l'aviez prévu que j'allais dire ça... Hein ?...


Ce n'est qu'en traversant qu'on peut se rendre compte de la température de l'eau, du courant, de la profondeur, de la distance réelle, de l'effort à accomplir, des risques pris et des dangers précis...
Depuis la berge, on n'a pas la même vue, c'est clair...
Et même les zones d'ombre sur lesquelles on n'a pas d'idées précises, on les minimise...
On se dit qu'on verra au moment voulu, on avisera...

Quand on accomplit quelque chose uniquement en la planifiant, en la réfléchissant ou en l'imaginant, malgré tout, il manque tout le poids physique de la réalité qui ,quoi qu'on puisse en dire, pèse beaucoup dans la balance de la vie...
Et non seulement cela, mais...
Les différences de chacun, face à des situations inédites, sont encore bien plus frappantes et marquées, puisqu'en l'absence de modèle unique référent, chacun aborde les situations complexes de l'existence, avec ce qu'il a en lui de compétences naturelles ou cultivées...

Le monde est aussi beaucoup plus grand qu'on ne l'imagine... et beaucoup plus surpeuplé qu'on le compte... parce qu'il faut bien le dire, ici, il n'y a pas que vous et moi...
Non...
Il y a bien plus que : vous et moi...
Le moi est un mensonge, et le vous ne veut rien dire, quand, employé dans ce genre de sens, il frôle l'équivalence d'un nous unificateur entre vous et moi...

Notre moi n'est pas que cette essence personnelle et intime qui fait de chacun une personne différente.
Le moi est avant tout la fédération privée d'une multitude de facettes, exponentielles et en tiroirs, qui cohabitent dans un réceptacle corporel, lui-même soumis la coalition d'une foultitude de cellules, dont il gère plus ou moins la cohésion et l'harmonie...
Quand on se penche sur la complexité de la question, il est évident que chacun agit de façon unique, même quand les points de convergence ou de similarité sont nombreux...

Et puis à quoi servirait de se moquer de celui qui s'est noyé ?...
Plusieurs raisons, la méchanceté pure et dure... ça existe...
La mesquinerie, pour se réhausser les bretelles face à l'échec de l'autre... sans avoir rien gagné soi-même...
La bêtise... L'ignorance est une maladie contagieuse qui voyage sur les ailes de la calomnie et de la crainte...

Mais quelle raison utile, juste ou belle peut-on trouver à la moquerie ?......

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...