Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

26 juillet 2007 4 26 /07 /juillet /2007 01:06


" Le rire, comme les essuie-glaces, permet d'avancer, même s'il n'arrête pas la pluie."


En effet, que serions-nous si nous n'avions pas le rire ?...
On peut se demander quelle est l'utilité du rire dans la vie... De façon purement pragmatique, il n'a pas de fonction biologique ou organique essentielle. Nous avons cette faculté sans bien savoir à quoi elle nous sert... Toutefois, nous nous sommes aperçus depuis trop peu de temps de son importance. Bousculés sans arrêt dans des vies de plus en plus trépidantes, et paradoxalement de plus en plus vides, le rire nous permet de faire une pause dans notre fuite en avant... L'instant d'un éclat de rire... qui nous laisse enfin détendre notre corps et notre esprit pour un instant. Il n'y a qu'à observer depuis quelques temps ces "écoles du rire" qui se développent, les "thérapies par le rire", etc...
On a pris conscience que ces pauses nous étaient régénératrices. Nous vivons à une époque bien trop sérieuse, qui nous englue dans des images de bienséance trop lourdes à porter.

Dans nos moments plus difficiles, le rire est une porte de secours que l'on peut emprunter, un chemin de traverse qui nous permet de nous évader de nos tracas quotidiens, un autre angle de vue qui nous fait parfois relativiser nos inquiétudes. On dit que le cynisme, l'ironie, c'est l'humour des désespérés... Peut-être... mais c'est aussi une lapidation de nos travers qui peut nous permettre de regarder autrement les problèmes et l'importance qu'on leur accorde...
Aborder les choses par la face de l'humour, c'est enlever tout le poids de la gravité de la situation
, même si l'on en sait l'impossibilité effective, cela nous entrouvre une autre porte... parfois vers le rêve, parfois vers le vide, mais peu importe le courant d'air qui se sera ainsi infiltré aura renouvelé l'air vicié et sclérosant de la morosité, c'est déjà ça...



Chopin disait " Méfiez-vous des gens qui ne rient jamais... Ce ne sont pas des gens sérieux !"...
Je partage cette opinion...
Les gens qui ne peuvent pas partager un fou rire, trop occupés à manager leur vie dans le plus grand sérieux, comptabilisant leurs devoirs et leurs obligations, ce qu'on leur doit et ce qu'il faut faire pour optimiser le temps qui nous est imparti sur cette petite sphère, ne se rendent pas compte de ce qu'ils perdent.
Coincés derrière leurs vêtements étriqués parfaitement amidonnés, gardant un flegme parfait digne du plus coincé des british, ils jettent un oeil indigné et méprisant aux "rigolards" de la vie, pensant sans doute que ces derniers n'arriveront jamais à rien...
C'est par une vue de l'esprit qui juge sans savoir, qui croit savoir sans avoir expérimenté, et qui jette la pierre par incapacité à se libérer de leurs propres geôles....


Avouez quand même... ça fait du bien de rire un bon coup
quand on se sent dépassé par les évènements de la vie... On partage un moment fort avec d'autres par ce rire libérateur et on se ressent à nouveau vivant quand le fou rire terminé, on expérimente la décontraction des muscles, ou les crampes générées par le rire, d'en avoir mal aux muscles d'avoir ri...


Bien sûr, ça ne change rien au problème, ça ne résoud rien...
Mais c'est comme les essuie-glaces...
Même s'ils n'arrêtent pas la pluie, c'est tout de même beaucoup plus pratique pour conduire sous les intempéries, non ?...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...