Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

8 août 2007 3 08 /08 /août /2007 23:52


" Dans un échange les mots ne sont que les cailloux, ils ne sont pas le chemin. "

Jacques Salomé


Dans un échange, dans cette démarche de s'adresser à l'autre, nous utilisons les mots pour éclairer, pour en quelque sorte "matérialiser" notre pensée, et la rendre accessible à l'autre.
Nous disposons toutefois d'autres moyens, la gestuelle, les expressions faciales et corporelles, les silences, etc... Dans une communication en face à face, seuls 10% de ce que l'on perçoit vient des mots , d'après les études effectuées dans le domaine de la communication relationnelle, alors même que nous croyons ressentir les mots comme étant l'élément le plus important, dans un échange relationnel !

Les mots sont des véhicules importants néanmoins.

Ils transmettent ce que l'on veut dire, mais également nos émotions, et se font peinture de notre façon de concevoir le monde.
Dans un échange relationnel, on peut vouloir éclairer l'autre sur certains aspects, sur lesquels il ne se serait pas penché si on ne l'avait pas amené sur ce terrain. Qu'il s'agisse d'injonction ou de conseil, de confidence ou de constat, les mots créent un passage, un couloir d'idées, une passerelle pour se rencontrer.


Mais les mots qui jalonnent l'échange relationnel ne sont que ce qu'ils sont : un moyen de se guider dans la communication, dans la relation, dans l'interrogation.
Ils sont passerelle entre deux points, entre deux points de vue et peuvent s'ouvrir sur tous les possibles dans une réflexion ultérieure.

Ils peuvent sembler constituer un chemin... mais ils ne sont pas ce chemin-là... juste le moyen par lequel on peut s'y engager... si on le souhaite.

Les mots sont cependant nécessaires pour définir, revendiquer, indiquer, orienter. Leur usage et leur écoute sont rarement des actes passifs.
" La parole agit ". La parole guide les actes aussi dans l'échange relationnel fructueux. Les mots n'indiquent pas de direction obligatoire, ils nous laissent le choix de mener nos réflexions dans la direction qui nous conviendra.
C'est en cela que les mots ne sont que les cailloux, et non le chemin....

Encore faut-il savoir ce qui est le plus important, du chemin ou des cailloux qui nous servent de repères... pour le continuer ou pour se retrouver.
Le Petit Poucet doit bien sa vie aux petits cailloux blancs semés sur le chemin...
A-t- on besoin nous aussi de recevoir des cailloux, que nous sèmerons pour ensuite, reconnaître notre chemin ?
Ou bien faut-il les trouver tout seul, puis les ramasser soi-même ?
Est-ce qu'on sème, nous aussi des petits cailloux sans nous en rendre compte ?
Doit-on prendre en compte que nos mots seront peut-être, à leur tour, transformés en cailloux ?
Et qu'ils pourraient par là même, contribuer à faire un chemin ?...

C'est finalement plus compliqué qu'il n'y parait, cette histoire de mots, de cailloux et de chemin...

Je m'interroge : Est-ce que je suis, moi aussi, en train de semer des cailloux ici ?...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...