Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 00:56

" Le téléphone est un outil qui nuit beaucoup à la communication.
Grâce au téléphone, on a de moins en moins besoin de se parler."
Stéphane Audéguy



Les nouveaux moyens de communication dont nous disposons rendent la vie plus facile à gérer dans l'instantanéité, mais pas dans l'humanité des choses.
Le téléphone portable notamment a considérablement influencé notre mode de vie. Je ne veux pas remettre en question l'utilité de ces moyens divers et variés qui s'offrent à nous (téléphone portable, mail, téléphonie Internet, messageries instantaneés,...), toutefois, on ne peut que constater que la qualité de la communication se dégrade.
Nous avons à portée de voix, ou de clavier, tellement de moyens pour exprimer à tous moments, tous nos faits et gestes, qu'il est beaucoup moins nécessaire de rencontrer les gens en face à face pour échanger...

Paradoxe désolant, cette multiplication des moyens tend à générer un appauvrissement des échanges. Force est de constater qu'ils ont révolutionné notre mode de vie, s'immisçant partout, et instaurant aussi une espèce d'obligation de joignibilité immédiate. Le téléphone portable peut être considéré comme un grand progrès puisqu'il nous permet de recevoir ou d'émettre des appels à tout moment et en tous lieux, mais revers de la médaille oblige, il constitue également une sorte de laisse, qui nous oblige presque à rendre compte de tous nos déplacements, et permet notre localisation via satellite. Cette liberté que nous croyons posséder est somme toute, illusoire...

Ces conversations souvent sans intérêt, relayées par les téléphones portables, prennent beaucoup trop de temps et d'importance, et masquent les vrais problèmes de communication qui ne font que s'amplifier. La communication ne peut pas se résumer au verbe, entrent en jeu beaucoup d'autres facteurs, qui ne sont pas tous transmissibles par ces moyens-là...

Nous envoyons et recevons de moins en moins de cartes postales, préférant les e-cards ou les sms. Nous pouvons à grand renfort de cyber conférences, faire l'économie de déplacements pour assister de notre salon à des débats passionnants. Avec l'arrivée de la télévision par satellite ou câble et l'agrandissement du panel de chaînes, le monde entier pénètre dans nos intimités, et l'on y voit un enrichissement de notre univers quotidien, là où ce temps supplémentaire que l'on y consacre, vole encore un peu plus du temps libre dont on disposait.

Cette surinformation que nous subissons, tend à faire décroître la fréquence et le nombre des échanges entre personnes. Ainsi, des rencontres nouvelle génération ont-elles vues le jour, les speed-dating sont assez représentatifs et symptomatiques des effets pervers de ces "gains de temps et de confort" qui ont changé toute la conception même des relations interpersonnelles.
Comment se fait-il que ces facilités de communication entraînent à ce point une pauvreté relationnelle ? ...


Le téléphone n'a plus pour seule vocation de transmettre de l'information, mais bien de tenir compagnie.
Il n'est plus seulement moyen de communication, mais modalité d'échange, qui prend appui sur des bases différentes, qui nous mettent à l'abri du regard de l'autre, et nous sécurisent par la facilité qu'il apporte de mettre fin à une conversation, au moment que l'on choisit. Le téléphone nous a peu à peu illusionné, en nous faisant oublier que la qualité des échanges, est plus importante que leur fréquence...
Et avec le filtrage des appels (répondeur, présentation des numéros), on peut même sélectionner ses interlocuteurs... Fantastique, la dimension spontanée de l'échange ! ...


Imaginez... Si on arrivait à mettre au point un moyen, qui nous permettait de sélectionner les gens que l'on rencontre par hasard dans la rue quand on se promène ...

Est-ce que ça ne serait pas une vraie révolution ça ?...
...



Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...