Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 23:56

" Il faut écrire pour soi, c'est ainsi qu'on arrive aux autres."

Eugène Ionesco
Si l'on veut transmettre autre chose qu'un contenu informatif, il est évident qu'il faut écrire pour soi si l'on veut atteindre les autres... C'est bien l'intimité des mots que l'on écrit qui permet au lecteur d'éprouver la sensibilité des émotions, et donc de faire résonner en lui, des mots qui, bien que lui étant étrangers, font ricochet dans ses pensées et parfois même dans ses ressentis...

C'est le partage d'un univers intérieur qui donne la force de l'écho... Les mots que l'on choisit, que l'on emploie sont le reflet de la façon dont on regarde le monde... La mise en mots n'est pas effet du hasard, elle résulte de la manière dont on perçoit la réalité, dont on l'éprouve et l'accepte. Les mots sont un paysage pour qui veut les contempler...

Si l'on tente de trouver un autre chemin pour arriver aux autres, si l'on soumet son écriture à une contrainte orientée vers l'accès à l'autre, les mots deviennent impersonnels. On ne peut résolument écrire que pour soi, dans la mesure où le lecteur ne cherche pas à être reconnu ou identifié dans ses besoins, mais bien au contraire à être séduit, captivé par un univers différent du sien, mais susceptible de le faire voyager... et de lui faire découvrir aussi, l'universalité de la cause humaine, qui s'exprime dans nos émotions primaires, nos doutes et nos colères...

L'écriture qui sort du cadre d'un journal intime, tend naturellement à atteindre les autres... Si l'écriture s'expose sans intention de transmettre des informations, c'est aussi pour partager...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...