Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 01:01

 

" Les gens on les aime tout de suite ou jamais."

Christian Bobin (... le secret de Bobin...)


A de rares exceptions près, cette phrase est très juste. Il y a des personnes qui nous attire de façon immédiate, et d'autres dont on ne saurait expliquer pourquoi d'ailleurs, qui nous révulsent ou au mieux nous indiffèrent... Quelle alchimie à dimension quasi magique ou mystique, entre en jeu dans ce ressenti immédiat de l'autre ?...

On peut argumenter pour la dimension charismatique que chacun porte en soi différemment, qui se décline de l'éclat incertain de la bougie à l'aveuglement quasi total d'un immense soleil, avec entre les deux tout un jeu de lumières possibles...
On peut parler de l'aura, sorte de corps éthérique qui nous enveloppe sans que l'on puisse réellement avoir une influence dessus, et qui n'est ordinairement pas perceptible par la vue, mais qui peut se ressentir...
Mais tout cela n'est valable que lors de rencontres "de visu"... Or, on peut aimer des personnes sans les voir par nos propres yeux, éliminant ainsi l'aura et le charisme dégagé...

On peut aussi avancer la thèse issue des théories proches du karma, qui mettent en avant que nous rencontrons dans nos vies, des personnes que nous avons déjà côtoyé en d'autres temps... et qui engagerait alors une re-connaissance immédiate de l'autre...
On peut aussi prendre parti pour des thèses plus fatalistes et radicales, qui tendent à nous faire penser que nous rencontrons toujours les personnes dont nous avons besoin au moment où nous en avons besoin, que ce soit pour notre bien immédiat ou pour l'évolution de notre chemin personnel...

On peut dire beaucoup de choses pour tenter d'expliquer ce qu'aucun modèle psychologique ne pourra jamais modéliser... la magie des rencontres... Mais tout ce que l'on peut dire n'empêchera jamais de faire tout de même ce constat : d'emblée on aime ou on n'aime pas...

On ne sait pas toujours pourquoi on aime les gens qu'on aime... alors que l'on sait souvent pourquoi on n'aime pas les gens que l'on n'aime pas... On trouve plus facilement des éléments de réponse pour expliquer cette non-attirance, que des mots pour dire et comprendre même, l'attirance irraisonnée que nous avons pour d'autres...

Mais est-il besoin de chercher à expliquer ?...
Vouloir tout comprendre, c'est chercher à soumettre aux filtres de la raison et de la logique des émotions qui n'ont besoin que de se vivre...

Laissons donc de côté notre cerveau trop petit pour disséquer les alchimies inter-personnelles, et apprécions à leur juste valeur toutes les rencontres heureuses de notre vie...
Quant aux autres... elles permettent sans doute de nous faire savourer plus encore ces petits moments précieux qui rapprochent les êtres au-delà de tout intérêt et raisonnement forcé...


Tout de suite ou jamais... Forcément qu'on préfère tous le "tout de suite" au "jamais"... Non ?...
...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...