Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 17:42

 

" On se demande souvent ce que les autres pensent de nous...
Mais moi, qu'est-ce que je pense de moi-même ?... N'est-ce pas là l'essentiel ?..."

Inconnu


S'enchaîner au regard que les autres posent sur nous est le moyen le plus sûr de perdre son identité... ou tout au moins la conscience que l'on a de soi... Nous ne devons rendre compte de nos choix, décisions et autres comportements qu'à notre propre conscience. Si nous agissons en accord avec elle, et que nous pouvons sereinement l'affronter, alors nous n'avons plus rien à redouter...

Nous sommes curieux de l'impact que nous avons sur les autres et le monde qui nous entoure, par nos actes et paroles, comme si nous avions besoin de l'approbation ou d'une manifestation d'intérêt quelconque pour vivre et pour être... ce que nous sommes...
L'expression "se réaliser", c'est peut-être cela justement : dépasser ce besoin de reconnaissance de ce que l'on est... pour tout simplement... être...


Et puis "les autres"... ça ne veut rien dire... Les autres, ça n'existe pas... Il existe des personnes, toutes différentes même lorsqu'elles se ressemblent... Les autres, ce n'est que l'expression de tout ce sur quoi, nous n'avons aucune prise... ce qui hors de nous existe, et qui toutefois existe par nous, puisque nos représentations leur donnent corps et imagination...
"Les autres, c'est pas nous..." comme dit Rose...

Une bonne façon de se dédouanner du regard des autres, c'est de vivre pour soi... non pas égoïstement, sans penser aux autres, mais de vivre dans le but d'apprécier notre vie, tout en appliquant le principe des trois R : Respect de soi, Respect des autres et Responsabilité de ses actions...
Et cette ligne de conduite nous permet de tirer fierté de nos réussites sans qu'elles puissent être salies par les critiques envieuses ou déçues... Nous savons qu'en tout, nous faisons de notre mieux... Que cela ou non soit suffisant n'est après tout, pas si important... si nous savons que nous ne pouvons pas faire plus...


Savoir ce que les autres pensent... pourquoi pas ... mais disent-ils toujours ce qu'ils pensent... ces "autres" ?...  
...


"Repose-toi d'avoir bien fait, et laisse les autres dire de toi ce qu'ils veulent !" (Pythagore)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...