Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 23:35

" C'était plus qu'un regard, c'était une visite médicale."
Alessandro Baricco


Il y a des regards comme ça, qui détaillent sans une once de retenue...
Ces regards-là n'ont rien à voir non plus avec ceux qui semblent déshabiller, non ceux-là évaluent, soupèsent, voire même... dissèquent... Ils ne sont pas regards d'envie, mais quasi regards de contrôle technique, vérifiant un par un chaque point selon une check list établie...

Le regard, comme la pensée est une onde... qui transporte nos états d'âme et d'esprit vers l'extérieur. Comme toute onde, le regard est donc sujet à réflection et redirection selon les surfaces sur lesquelles il se pose...
Il y a des regards insistants que l'on sent nous transpercer même quand on a le dos tourné, des regards assourdissants de leurs demandes muettes, des regards lourds qui nous donnent envie de détourner la tête...
Il y a des regards qui agressent par leur impudeur, et nous font ressentir de la colère par leur arrogance à nous ramener au rang de "chose" observable...

Ces regards de "visite médicale" sont différemment appréciés et appréciables selon la source d'où ils proviennent, certains irritent là où d'autres donnent envie de jouer carrément au docteur, pour poursuivre les analyses de plus près et de manière plus approfondie...
Le regard est une onde, mais il n'est pas que cela... il est communication sensitive et sensuelle, qui colporte à merveille les sentiments qui s'éveillent ou se réveillent...

Même sans appuyer délibérément, le regard saisit tout un tas d'informations...
La corpulence, la taille et le rapport harmonieux ou non entre les deux, se mettent en équation pour répertorier selon nos critères la catégorie dans laquelle on placera l'objet de notre examen.
La posture, la démarche, les mimiques et les tics faciaux ou physiques orientent déjà vers un profil psychologique qu'il conviendra d'affiner par le biais du langage, pour "profiler" l'interlocuteur.
L'habillement, la présence ou non de maquillage, le soin apporté à l'apparence témoignent du rapport au corps de la personne que l'on étudie.
Sans un mot échangé on dresse déjà d'emblée, sur l'apparence, un certain pattern dont on éprouvera la pertinence en établissant un contact plus personnel.

Il y a peu de regards qui nous échappent, le regard se dose à la mesure de ce que l'on veut "envoyer" ou "retenir", des barrières de pudeur que l'on se met pour se ménager soi-même ou ménager l'autre...
Regarder est un phénomène tout à fait conscient et délibéré, à la différence de la vision qui elle nous saute aux yeux littéralement. Le regard est dirigé, la vision est subie sauf à fermer les yeux...
Regarder, au sens d'observer, est un acte nécessaire pour vivre. C'est par ce moyen que nous prenons nos repères dans le monde, physique et relationnel...

Ce qu'on "lit" dans les yeux, ne relève que de l'intuition, de l'interprétation et de la sensation, pourtant cela peut être ressenti comme terriblement réel et palpable... Le regard a ses mystères qu'il cultive au fond de nos cerveaux...
Le regard comme alternative aux rayons X, pour radiographier la personne que l'on a en face de soi, est une bonne première approche, même si les apparences ne sont pas toujours le reflet exact d'une vérité plus importante à découvrir...

Attention ! L'excès de rayons X est dangereux...
Sachons respecter notre santé, physique et mentale, en ne se surexposant pas inutilement... ... 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...