Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil...

  • Lo
  • laurencewitko5@gmail.com
  • laurencewitko5@gmail.com

CONTACT...

Rechercher...

OU BIEN LAISSER UN MESSAGE...

Archives...

24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 22:41

  " On peut vivre sans bonheur... mais, quel est l'intérêt ? "
David Baird

Le bonheur n'a aucun caractère d'obligation, chacun est libre de mener la vie qui lui plaît... Et puis le bonheur étant affaire très personnelle, simple vue de l'esprit ou attitude, il est terriblement difficile d'en faire un leit-motiv explicite...
Toutefois, ne pas souscrire à cette possibilité amoindrit fortement le sens de la vie...

C'est vrai, quel intérêt pourrait avoir une vie au cours de laquelle on n'aspirerait pas au meilleur ? ... A moins d'être masochiste, ou de penser pieusement que Dieu donnera la vie éternelle de joie, paix et amour qu'au prorata de la souffrance et de la douleur endurées, cela ne présente vraiment aucun intérêt !... Et même comme ça... les promesses, les promesses... paroles qui s'envolent... Si jamais au sortir du cercueil, y a pas de comité d'accueil... ceux qui y ont crû, risquent de regretter amèrement l'aventure... et de se dire que s'ils avaient su... hein !...

La poursuite du bonheur est un thème récurrent depuis que l'humanité s'est mise à chercher un sens à sa destinée. Chacun y va de sa théorie, de ses recettes, de ses rêves... et pourtant fait ce qu'il peut...
Est-ce que le bonheur est un but en soi, une finalité ou une utopie après laquelle on court pour meubler notre espace-temps et lutter contre l'absurdité inhérente de la condition humaine si elle s'entendait sans aucune signification plus complète ?...

Quand on y réfléchit un peu, on conçoit souvent le bonheur comme quelque chose qui aurait une existence propre. Or, nous savons tous de façon pertinente que le bonheur est présent par éclat chaque jour de notre vie, et non en ligne continue sur une période donnée.

Des tas de petites choses de la vie quotidienne nous procurent un plaisir, une joie, un bonheur, un sentiment de légèreté ou de plénitude par petites touches, comme les gouttes de pluie qui s'abattent au sol... et qui finissent par faire un ruisseau...
Le truc c'est que nous ne voyons pas notre ruisseau, ni n'en évaluons le cours et la profondeur, attachés que l'on est à compter les gouttes séparément...

Qui plus est, ces gouttes de bonheur ne tiennent souvent pas à la richesse, à la position sociale ou au pouvoir, mais bien à de petites interactions que l'on a avec d'autres, ou à des sensations que l'on éprouve. Le bonheur est un état d'esprit, un lâcher prise, une relativisation de l'importance des choses et du sérieux qu'on leur accorde...

Nous bénéficions de gouttelettes diverses et variées, qui rafraichissent nos vies enfiévrées ou épicent la fadeur de certains jours...
Un parfum qui nous envahit... et pas seulement dans le phénomène olfactif qu'il suppose...
Une musique qui nous rythme la pensée et qui fait tourner les mots en une danse entrainante...
Une image qui nous saisit par sa beauté fugace qui s'inscrit dans l'instant...
Une sensation de plaisir que l'on ressent en mangeant un mets qui nous ravit particulièrement...
Un sentiment qui nous rapproche l'espace d'un moment d'une autre personne et qui pointe notre identité humaine...
Il y a plein de gouttes qui dégoulinent tous les jours...
Peut-être simplement que l'on y est pas assez attentifs... ou que l'on en veut trop...

A bien y réfléchir, je pense même, qu'avec la meilleure volonté du monde... il est impossible de vivre sans bonheur : celui-ci suinte de tous les aspects de notre vie... Seulement, nous sommes avares de lui donner nom, de l'identifier comme tel...
Une vie totalement désertée à chacune de ses secondes, par le bonheur... là est véritablement l'utopie... Il y a toujours eu et il y aura encore de magnifiques soleils qui se lèvent ou se couchent... des senteurs de printemps qui titillent les narines... des oiseaux qui chantent et des enfants qui rient en jouant à se cacher... des gens qui sourient sans raison... et de l'espoir pour que ça dure encore comme ça quelques temps...

Et quel est l'intérêt du bonheur ?... On reçoit en intérêt ce qu'on a planté comme graines de joie... ...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

REPERES...

  bullet jaune   Sommaire général  

  bullet jaune   Page d'accueil

Liens...